Retour à l'index



Edith Piaf




BIOGRAPHIE



Edith est née dans la très froide nuit du 19 décembre 1915. Sa mère était seule, quand les douleurs ont commencé. Elle est descendue de son appartement pour trouver un taxi, mais c`était trop tard, le bébé arrivait. Deux policiers qui se trouvaient dans les alentours l`ont aidée à accoucher sur le trottoir.

La mère d`Edith était chanteuse. Elle chantait dans les cafés et autres endroits. Elle a laissé sa fille chez sa grand-mère paternelle, afin qu`elle y soit élevée. Cette personne tenait une maison close en Normandie. A l`âge de six ans, Edith est devenue aveugle. Sa grand-mère et toutes les filles de la maison close sont allées dans la cathédrale de Lisieux, demander à Sainte Thérèse de la guérir, et Edith a recouvré la vue. C`est à ce moment qu`Edith a commencé à avoir la foi en Dieu et en Jésus Christ, mais ses prières allaient davantage vers Ste Thérèse. Edith disait:” Nous nous comprenons mieux entre femmes”. Pendant tout le temps que j`ai connu Edith, chaque soir, s`agenouillait devant son lit et disait sa prière.

Le père d`Edith était contorsionniste. Il s`exhibait devant les cafés, dans les rues de Paris. Quand Edith a eu douze ans, son père est venu la chercher chez sa grand-mère. Edith a donc rejoint son père et a commencé à chanter dans les rues, présentant une assiette pour recevoir l`argent qui les faisait vivre. C`est à ce moment qu`un propriétaire d`un grand night-club parisien, Louis Leplée, l`a entendue chanter et lui a dit :”Avec la voix que tu as, la rue n`est pas une place pour toi pour chanter. Elle recevait alors son premier contrat. Il lui a aussi donné son nom d`artiste. “Tu me rappelles un petit piaf qui chante dans les rues de Paris” Elle devint La Môme Piaf.

C`est l`unique talent d`Edith qui l`a sortie des rues et l`a amenée devant les projecteurs. Le nom et la carrière d`Edith ont commencé à grandir. Jean Cocteau est devenu son ami et a écrit pour elle la pièce “Le Bel Indifférent” qu`elle interpréta. Elle avait du talent en temps qu`actrice, mais chanter était sa force et sa vie.

Elle a commencé à avoir ses compositeurs personnels et Edith est devenue la chanteuse la plus connue en France et dans le monde.
Grâce à son succès, elle gagnait énormément d`argent, mais dépensait sans compter. Elle était très généreuse avec son entourage. Elle menait un grand train de vie, avec table ouverte, employés et voitures. Malgré toute cette célébrité, elle est restée toujours très simple. Sur scène, elle ressemblait à une petite fille dans sa petite robe noire. Elle était arrivée à symboliser l`atmosphère de Paris. Edith était Paris, et Paris était Edith. Son public se composait de toutes les classes, des plus simples aux plus riches, parce que ses chansons touchaient leur cœur.

Pendant la deuxième guerre mondiale, Edith est allée en Allemagne, chanter pour les prisonniers français et a posé, avec eux, pour une photo. Dès qu`elle fut rentrée en France, Edith a fait faire des photos individuelles de chaque prisonnier pour l`établissement d`un passeport et quand elle est retournée chanter pour eux, Edith leur a donné leur passeport, ce qui leur a apporté la liberté.

En 1948, Edith a chanté à New York, au Carnegie Hall et au Versailles. Pendant la guerre, elle a écrit la très belle chanson, universellement connue “La vie en rose”. Parmi ses chansons les plus populaires, on peut citer “La vie en rose”, “Milord” et “Je ne regrette rien”, ainsi que le duo qu`elle a chanté sur scène avec Théo Sarapo: “A quoi ça sert l`amour?”

Beaucoup d`hommes l`ont adorée. Edith a eu deux maris. En 1952 elle a épousé Jacques Pills et a divorcé en 1956. Théo Sarapo a été son second et dernier mari. Elle s`est marié avec lui en 1962 . Ils ont vécu ensemble un an, jusqu`à sa mort en 1963. Elle s`est confiée à moi me disant:” Les hommes qui m`ont le plus profondément touchée ont été Marcel Cerdan et Théo”.

Malgré tout le succès de sa carrière, il y avait toujours chez elle un peu de tristesse. La famille lui manquait. Sa mère est morte jeune et elle n`a plus vu son père. A dix-neuf ans, elle a eu une petite fille qui est morte à l`âge de trois ans. Très jeune, elle a commencé à boire avec ses amis et cela a duré pendant de longues années.

Je l`ai rencontrée lorsque mon frère Théo Sarapo s`est marié et j`ai vécu avec eux jusqu`à sa mort. C`est à ce moment que nous sommes devenues amies. Nous passions beaucoup de moments ensemble. Pendant tout le temps que j`étais avec elle, je ne l`ai jamais vue toucher un verre d`alcool. Elle buvait beaucoup de café et de thé. Elle a, malheureusement eu plusieurs accidents de voiture et, pour tenir sur scène, on devait lui administrer beaucoup de médicaments. Elle souffrait du foie et avait subi plusieurs opérations chirurgicales. Edith aimait la bonne cuisine, mais pendant les derniers mois de sa vie, elle lui était interdite.

Edith Piaf voulait mourir en chantant sur scène, mais elle est morte, en vacances, d`une rupture d`anévrysme cérébral. Son mari, Théo Sarapo et son infirmière Simone Margantin l`ont ramenée en secret à son domicile parisien, où des millions d`admirateurs sont venus lui rendre un dernier hommage.

Il y a maintenant plus de quarante ans qu`Edith est morte. Elle reste encore parmi les sommités de la chanson, en France et dans le monde.
Elle a été enterrée à Paris, au cimetière du Père Lachaise. Sept ans plus tard, son mari, Théo Sarapo, mort dans un accident de voiture, l`a rejointe et repose à ses côtés.
Aujourd`hui les jeunes générations qui aiment la musique, découvrent l`unique et grand talent ainsi que la forte émotion qui émanent des chansons d`Edith Piaf.
Ayant vécus auprès d’elle, je suis heureuse, honorée et très touchée de vous témoigner sur la vie d`Edith Piaf.
– Christie Laume christie@christielaume.com



DISCOGRAPHIE





Album 33 tours

Hymne à l'amour (1940)

Hymne à l'amour - Les amants de Paris - De l'autre coté de la rue - L'orgue des amoureux -

Y' en a un de trop - Le prisonnier de la tour - C'était une histoire d'amour -

Bal dans ma rue - Les trois cloches - Y' a pas de printemps - Le disque usé -

Le brun et le blond - Tu es partout - Monsieur Saint Pierre -




Il était une voix

Introduction (par Brigitte Bardot - La vie en rose (Edith Piaf) - Le chemin des forains, l'enfance d'Edith - Le chemin des forains, Sa vie et la rue -

Padam... padam - La rencontre avec Louis Leplée - La disparition le Louis Leplée -

Rencontre avec Raymond Assot - Connaissance de Michel Emer - L'accordéoniste -

rencontre avec Henri Contet - Bravo pour le clown - Edith Piaf et Jacques Pills - Les amants d'un jour -

Piaf parle à son amie Marguerite Monnot, Yves Mo -

Milord -




Collection d'or vol - 1 (1968)

Face - A
Non, je ne regrette rien (1960) - Exodus (1961) - Johnny, tu n'es pas un ange (1953) -

Jerusalem (1960) - Sous le ciel de Paris (1954) -

Face - B
Milord (1959) - Les flonflons du bal (1960) - La vie en rose (1946) -

T'es l'homme qu'il me faut (1960) - Hymne à l'amour (1950) -




Collection d'or vol - 2 (1968)

Face - A
A quoi ça sert l'amour (1962) - Le vieux piano (1960) - Les amants d'un jour (1956) -

Mon Dieu (1960) - La goualante du pauvre Jean -

Face - b
Mon vieux Lucien (1960) - Dans leur baiser (1961) - Boulevard du crime (1960) -

La folle (1967) - T'es beau tu sais (1960) -




Collection d'or vol - 3 (1968)

Face - A
Les trois cloches (avec les compagnons de la chanson) (1946) -

Les amants (acec Charles Dumont) (1962) - Mon manège à moi (1958) -

L'homme à la moto (1956) - C'est l'amour (1960) -

Face - B
Je sais comment (1958) - Lea amants merveilleux (1960) - C'est peut-être ça (1961) -

C'est à Hambourg (1955) - Qu'il était triste cet anglais (1962) -




En vrac

Adieu mon coeur - C'est l'amour -

C'était une histoire d'amour -

Exodus - La valse de l'amour - Mon légionnaire -

Non, je ne regrette rien - Sous le ciel de Paris -

Tu es partout - Une valse -





30iem anniversaire (EMI France, 272438)

La vie en rose - J'm'en fous pas mal - Les trois cloches - Bal dans ma rue -

Hymne à l'amour - Padam padam - Bravo pour le clown - L'accordéoniste -

L'homme à la moto - Les amants d'un jour - La foule - Mon manège à moi -

Milord - Non, je ne regrette rien - Les flonflons du bal - Mon Dieu -

Sous le ciel de Paris - Les amants - Une valse -




30 ième anniversaire (1993)

CD - 1
La vie en rose - J'm'en fous pas mal - Les trois cloches - Les amants de Paris -

Bal dans ma rue - Plus bleu que tes yeux - Hymne à l'amour - Jezebel -

Padam padam - Hymn to love - Bravo pour le clown - Johnny, tu n'es pas un ange -

La goualante du pauvre Jean - Le ça ira - L'accordéoniste - La vie en rose (anglais) -

C'est à Hambourg - L'homme à la moto - Les amants d'un jour - Autumn leaves -

Dans les prisons de Nantes - Pour moi toute seule - Il y avait -

CD - 2
La foule - Mon manège à moi - Fais comme si - Je sais comment -

Milord - Non, je ne regrette rien - Les flonflons du bal - Le vieux piano -

Mon vieux Lucien - Mon Dieu (anglais) - Sous le ciel de Paris - Les amants (acec Charles Dumont) -

A quoi ça sert l'amour (avec Théo Sarapo) - Une valse - Emporte-moi - L'homme de Berlin -

Légende (inédit) - Un dimanche à Londres (inédit) - A l'enseigne de la fille sans coeur -

La valse de l'amour - Les mots de l'amour -




Grand collection

Non, je ne regrette rien - La vie en rose - Milord - Les mots d'amour -

Mon manège à moi - Padam... padam - Mon vieux Lucien - Les flonflons du bal -

Mon léginnaire - La goualante du pauvre Jean - L'accordéoniste - La foule -

De l'autre coté de la rue - Le vagabond - Hymne à l'amour - L'étranger -

Le fanion de la légion - Les trois cloches - No regrets -




Het beste van Edith Piaf (2002)

Non, je ne regrette rien - Milord - La vie en rose - C'est un homme terrible -

Les flonflons du bal - C'est l'amour - Padam... padam - Une enfant -

Toujours aimer - Mon vieux Lucien - Les trois cloches - Marie-Trottoir -

Mon Dieu - Mon manège à moi - Exodus - Qu'il était triste cet anglais -

La foule - A quoi ça sert l'amour - Hymne à l'amour - La goualante du pauvre Jean -

Enfin le printemps - L'accordéoniste - Mea culpa - Sous le ciel de Paris -

No regrets - Het beste van Edith Piaf -




La foule

Autumn leaves (les feuilles mortes) - One little man (un petit homme) - Heaven a mercy (miséricorde) -

My lost melody (je n'en connais pas la fin) - I shouldn't care (J'men fous pas mal) - Don't cry (c'est d'la faute) -

Chante-moi - 'cause I love you (du matin jusqu'au soir) - La foule - Salle d'attente -

Les prisons du roi - Opinion publique - Les grognards - Comme moi -

Mon manège à moi - Les amants de demain - Fais comme si - Les neiges de Finlande -

Tant qu'il y aura des jours - Un étranger - Le ballet des coeurs - Eden blues -




La vie en rose

La vie en rose - J'm'en fous pas mal - Le petit homme - Un refrain courait dans la rue -

Céline - Le roi a fait battre tambour - Dans les prisons de Nantes - Les trois cloches -

Adieu mon coeur - Le chant du pirate - C'est merveilleux - Mariage -

Un homme comme les autres - Qu'as-tu fait John - C'est pour ça - Il pleut -

Monsieur le noble - Les amants de Paris - Il a chanté - Dany - Pour moi tout'seule -




La vie en rose (1998)

La vie en rose - Les trois cloches - J'm'en fous pas mal - Dans ma rue -

C'était une histoire d'amour - L'accordéoniste - Madeleine qu'avait du coeur - J'suis mordue -

Correqu' et reguyer - C'est toi le pus fort - Browning - Mon amant de la coloniale -

Les momes de la cloches - Les hiboux - De deux menetriers - La petite boutique -





The rare Piaf 1950 - 52 (1998)

Hymn To Love - The Three Bells - La Vie En Rose -

Simply A Waltz - Autumn Leaves - One Little Man -

Heaven Have Mercy - My Lost Melody - I Shouldn't Care -

Don't Cry - Cause I love you - No Regrets -

Toi, Tu L'entends Pas (bonus Track) - Fallait-il (bonus Track) -




L'essentiel, The best of...

Les momes de la cloches - L'étranger - Mon amant de la coloniale - Paris-Méditerranée -

Mon léginnaire - Un jeune homme chantait - C'est lui que mon coeur a choisi - Le petit monsieur triste -

Elle fréquentait la rue pigalle - L'accordéoniste - C'était un jour de fête - J'ai dansé qvec l'amour -

Le vagabond - C'était une histoire d'amour - Le disque usé - Y' a pas de printemps -

C'est toujours la même histoire - De l'autre coté de la rue - Les trois cloches - La vie en rose -




L'homme à la moto

La goualante du pauvre Jean - Le ça ira - Avec ce soleil - Mea culpa -

Enfin le printemps - L'homme au piano - Sous le ciel de Paris - L'accordéoniste -

Retour - Sérénade du pavé - Le chemin des forains - Un grand amour qui s'achève -

Miséricorde - Légende - C'est à Hambourg - L'homme à la moto -

Soudain une vallée - Avant nous - Toi qui sais - Une dame -

Et pourtant - Marie la Française - Les amants d'un jour -




L'immortelle Edith Piaf (1994)

La vie en rose - Les trois cloches - Hymne à l'amour -

Mon Dieu - Jezebel - Le Noël de la rue -

Padam... padam - La chanson de Catherine - Bravo pour le clown -

Johnny, tu n'es pas un ange - Heureuse - La goualante du pauvre Jean -

Enfin le printemps - L'accordéoniste - Le chant d'amour -

C'est à Hambourg - Les amants d'un jour - La foule -

Mon manège à moi - Milord - La ville inconnue -

A quoi ça sert l'amour - Le diable de la Bastille - Non, je ne regrette rien -




Mes amours (2007)

La vie en rose - Bal dans ma rue - Padam... padam - J'm'en fous pas mal -

C'est merveilleux - Il y avait - La valse de l'amour - Johnny, tu n'es pas un ange -

Et moi - Plus bleu que tes yeux - Sous le ciel de Paris - Paris -

La goualante du pauvre Jean - L'accordéoniste - Sérénade du pavé - L'homme à la moto -

Les amants d'un jour - Elle a dit - Hymne à l'amour - Les trois cloches -




Milord

Je sais comment - Le gitan et sa fille - Les orgues de barbarie - Je me souviens d'une chanson -

C'est un homme terrible - Tatave - T'es beau tu sais - Milord -

C'est l'amour - Ouragan - Kiosque à journaux - Le métro de Paris -

Non la vie n'est pas triste - Non, je ne regrette rien - Les flon flons du bal - Les mots de l'amour -

La ville inconnue - Des histoires - Les blouses blanches - T'es l'homme qu'il me faut -

Mon Dieu - La belle histoire d'amour - Quand un homme vient vers moi -




Non je ne regrette rien

Je suis à toi - Les amants merveilleux - Le vieux piano - Boulevard du crime -

Jerusalem - Je m'imagine - La vie, l'amour - Les bleuets d'azur -

Quand tu dors - Toujours aimer - Le billard électrique - Mon vieux Lucien -

No regrets - Mon Dieu - Exodus - Dans leur baiser -

Faut pas qu'il se figure - Le bruit des villes - Marie-Trottoir - Les amants -

Qu'il était triste cet anglais - C'est peut-être ça - Carmen's story -




Nostalgie, mes amours (2007)

La vie en rose - Bal dans ma rue - Padam... padam -

J'm'en fous pas mal - C'est merveilleux - Il y avait -

La valse de l'amour - Johnny, tu n'es pas un ange - Et moi -

Plus bleu que tes yeux - Sous le ciel de Paris - Paris -

La goualante du pauvre Jean - L'accordéoniste - Sérénade du pavé -

L'homme à la moto - Les amants d'un jour - Elle a dit -

Hymne à l'amour - Les trois cloches -




PadamPadam

Plus bleu que tes yeux - Une enfant - Jezebel - Le Noël de la rue -

A l'enseigne - Télégramme - Je hais les dimanche - Si, si, si, si -

Du matin jusqu'au soir - Demain (il fera jour) - C'est toi - L'homme que j'aimerai -

Avant l'heure - Rien de rien - La valse de l'amour - Padam padam -

La rue aux chansons - La chanson de Catherine - Mon ami m'a donné -

Je t'ai dans la peau - Monsieur et madame - Ca gueule ca madame -




The Great Edith Piaf (1999)

Mon légionnaire - L'étranger - La fille et le chien -

Paris-Méditerranée - Va danser - Mon amant de la coloniale -

La Julie jolie - Le petit monsieur triste - Le contrebandier -

Le chacal - Les deux copains - Simple comme bonjour -





Very best of Immortal "Little Sparrow" of France

La vie en rose - Milord - Comme moi -

Le vieux piano - Polichinelle - Toujours aimer -

L'effet que tu me fais - Mon manège à moi - Mon Dieu -

Hymne à l'amour - T'es beau tu sais - Bravo pour le clown -

C'est l'amour - Non, je ne regrette rien -






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\