Retour à l'index



Léo Ferré




BIOGRAPHIE






DISCOGRAPHIE





Appolinaire (1972)

La chanson du mal aimé 1972 -

Une seule chanson de 46 minutes et 4 secondes





Avec le temps (1990)

CD - 1
La vie d'artiste - Paname - Les poètes - La maffia -

Merde à Vauban - Vingt ans - La langue française - Mister Giorgina -

Quartier latin - T'es rock, coco - Jolie Môme - C'est le printemps -

La mélancolie - Beau saxo - La complainte de la télé - L'age d'or -

Comme à Ostende - Les romantiques - La Marseillaise -

CD - 2
Pépée - Poète, vos papiers! - Les anarchistes -

Les étrangers - La mémoire et la mer - Le chien -

C'est extra - L'oppression - La the nana -

La solitude - Avec le temps -

L'espoir - Ni Dieu ni maître -





Avec le temps (Volume - 1)

Et... Basta! -
Cette chanson dure 35 minutes 17
Ni Dieu ni maître -





Avec le temps (Volume - 2)

Ta parole - Nos deux - Les femmes - Cannes la graguette -

La gueuse - Les temps difficiles (version-1) - Les parisiens - Chanson pour elle -

Est-ce ainsi que les hommes vivent - Chanson mécaniste - Le vent - Vingt ans -

Regardez-les - Thank you Satan - Nous les filles - Y'en a marre -





Avec le temps (Volume - 3)

Paname - Les poètes - Merde à Vauban - Si tu t'en vas -

Quand c'est fini ça recommence - Jolie Môme - Comme à Ostende - Les rupins -

Chanson mécaniste - Le vent - Regardez-les - La maffia -

La langue française - Les bonnes manières - La vieille pèlerine - Ça t'va -

E.P. love - Mister Giorgina - T'es chouette -

A s'lève à l'est - Plus jamais -




Avec le temps (Volume - 4)

La poésie - La vie est louche - Les tziganes - T'es Rock, coco -

C'est le printemps - La gitane - Le marché du poête - Les retraités -

Mon piano - Franco la muerte - Titi de Paris - La mélancolie -

Epique époque - Tu sors souvent la mer - Sans façon - Quand j'étais môme -

Le Palladium - La faim - La complainte de la télé - La mort -




Avec le temps (Volume - 5)

L'Age d'Or - On s'aimera - Les romantiques - C'est la vie -

La grève - Paris spleen - Beau saxo - Cette chanson -

La Marseillaise - Ils ont voté - Quartier Latin - Pacific blues -

La banlieue - On n'est pas des saints - Salut, Beatnik - Le Bonheur -

C'est un air - Les gares et les ports - Le lit -




Avec le temps (Volume - 6)

C'est extra - Petite - Les anarchistes - A toi -

Le crachat - La mémoire et la mer - Rotterdam - La lettre -

L'été 68 - Madame la misère - La nuit - Pépée -

L'idole - Le testament - Paris, je ne t'aime plus -

Comme une fille - Poète, vos papiers -




Avec le temps (Volume - 7)

Psaume 151 - L'Amour fou - La folie - Ecoute-moi -

Cette blessure - Paris c'est une idée - Les passantes -

Sur la scène - Ton style - Tu ne dis jamais rien -

Ne chantez pas la mort - Night and day - Préface -




Avec le temps (Volume - 8)

La solitude - Les albatros - Faites l'amour -

Mon enterrement - Le chien - Les pop -

Le conditionnel de variété - Dans les -night- - La the nana -







Avec le temps (Volume - 9) Il n'y a plus rien, l'espoir

Il n'y a plus rien - L'oppression - Richard -

Les oiseaux du malheur - L'espoir - Je t'aimais bien, tu sais... -

La damnation - Les souvenirs - Les étrangers -





Avec le temps (Volume - 10 - La vie d'artiste)

Les quat'cents coups - Miss gueguerre - Les chéris - L'Amour -

T'as payé - Mon Général - Monsieur Barclay - Les temps difficiles (3e version) -

Ni Dieu ni maître - La chanson des amants - L'enfance -

Les temps difficiles (version studio) - La révolution - Le printemps des poètes -

Verra la morte - L'uomo solo - La vie d'artiste - Avec le temps -




Avec le temps (Volume - 11-Léo Ferré chante Aragon)

L'affiche rouge - Tu n'en reviendras pas - Est-ce ainsi que les hommes vivent -

Il n'aurait fallu - Les fourreurs - Blues -

Elsa - L'étrangère -

Je chante pour passer le temps - Je t'aime tant -






Les années Odéon 1953 - 1958

CD - 1
Paris Canaille - Le Pont Mirabeau - Et des Clous - Les Cloches de Notre-Dame -

Vitrines - Monsieur William - Notre Amour - Judas -

Graine D'Ananar - Le Parvenu - L'Homme - Mon P'tit Voyou -

La Vie - Monsieur Mon Passé - Vise La Réclame -

La Chanson Triste - La Grande Vie - Ma Vieille Branche -

CD - 2
Pauvre Rutebeuf - L' Amour - T'en As - En Amour -

L' Ame du Rouquin - La Fortune - Java Partout - La Zizique -

Mon Sébasto - Les Copains D'la Neuille [Version 2] - Dieu Est Nègre - L' Eté S'en Fout [ Version 2] -

les Indifférentes - Mon Camarade - Le Temps Du Tango -

L' Etang Chimérique - Tahiti -




La table ronde, Brell Brassens, Ferré (6 janvier 1969)

Paris, lundi 6 janvier 1969, jour de relâche pour les artistes. Un petit appartement de la rive gauche, au premier étage d'un immeuble de la rue Saint-Placide... La pendule du salon marque 16h28 lorsque retentit un premier coup de sonnette : c'est Georges Brassens. 16h30, seconde sonnerie : Jacques Brel. 16h32 : Léo Ferré. L'affaire a été réglée comme du papier à musique ! Ponctuels au rendez-vous, les trois hommes - accueillis par François-René Cristiani et Jean-Pierre Leloir - sont visiblement ravis de se trouver réunis. Ferré en particulier, que l'idée d'une telle rencontre avait aussitôt séduit.
"Alors, qu'est-ce qu'on va bien pouvoir dire... comme conneries ?", plaisante Brel, en s'installant. Cristiani s'assied à sa droite, Ferré et Brassens à sa gauche. Leloir, qui est arrivé sur place dès 15 heures pour installer son matériel, tourne autour de la table... ronde, pour effectuer ses derniers repères. En attendant, Philippe Monsel - son assistant - immortalise la scène [voir photo page 145 de la revue] en photographiant les trois monstres sacrés et les deux journalistes...
Sur la table, des boissons et du tabac: de la bière pour tout le monde, des Gitanes pour Brel, des Celtiques pour Ferré, du tabac bleu pour Brassens; Cristiani (qui lui aussi fume la pipe) et sa femme Claudette ont bien fait les choses. Des micros, le magnétophone Uher du journaliste posé sur un guéridon et un autre magnéto avec un technicien, dans une pièce adjacente, pour recueillir des extraits qui seront diffusés - sur RTL - quelques jours plus tard.
LE TEMPS NE FAIT RIEN À L'AFFAIRE
Tout est en place. Leloir avec deux appareils (un 24 x 36 et un 6 x 6 que son assistant va recharger régulièrement), Cristiani avec ses notes, sa bouffarde... et son trac. "J'étais dans mes petits souliers [rire], ça s'entend du reste à la première question: ma voix est vraiment blanche, c'est terrible..." En intro, le jeune journaliste (il n'a que vingt-quatre ans) souligne le caractère inédit de la rencontre. Brel acquiesce, amusé : "Vous êtes le seul à avoir réussi ce tour de force !"...
Un tour de force qui aura réclamé du temps, de l'énergie et de la volonté. Mais surtout, il fallait y croire ! Près de trente ans après, réunis par et pour Chorus, les deux "héros" de cette journée, Cristiani et Leloir, se remémorent l'événement et sa longue préparation. "Il n'y a aucune nostalgie dans cette affaire, assure Jean-Pierre Leloir, seulement la conviction que cette rencontre reste une grande leçon d'humanité... en considérant, bien sûr, la forte personnalité de ces trois artistes et leur sens inné de la provocation." Cristiani confirme : "On ne peut pas évacuer les propos de ces trois bonshommes en disant, simplement, que c'est un coup de nostalgie; je crois au contraire qu'ils sont formidablement actuels parce qu'ils sont politiquement (et délicieusement) incorrects et parce qu'ils ont un vrai fond, avec beaucoup de modestie, le sens du travail, etc. Ce sont des gens qui savent exactement ce qu'ils disent - on dirait aujourd'hui qu'ils conceptualisent -, mais aussi des personnages qui brûlent, qui provoquent, et tout cela sous l'humour, les éclats de rire, ce qui ajoute du talent à la richesse du message".
LA VALSE À MILLE TEMPS
Deux heures non-stop, ponctuées du bruit de la pipe de Brassens cognant sur le cendrier, où il sera question de la chanson bien sûr, du métier, de la création, de la scène et du disque, de Gainsbourg, des hippies et des Beatles (Brel : "ils ont ajouté une pédale charleston aux harmonies de Fauré.." !), mais aussi de la vie, de l'amour et de la mort, de l'argent, de la liberté, de la solitude et de l'anarchie, de l'enfance, des adultes et puis des femmes...
"C'est ma femme, justement, raconte Cristiani, qui a eu l'idée, dans la foulée de Mai 68, à la suite d'un concert de Ferré à la Mutualité, je crois... J'étais un ancien de Jazz Hot, je collaborais alors à Rock & Folk qui n'avait que deux ans d'existence et je venais de rendre un travail sur Brel au Centre de formation des journalistes où, parallèlement, je suivais des études... Comme j'avais déjà interviewé Félix Leclerc, Montand, Nougaro, etc., pour Rock & Folk (qui, à l'époque, s'intéressait beaucoup à la chanson), ma femme m'a suggéré cette idée un peu folle, pour la bonne et simple raison que c'était les trois grands et que je n'en avais encore interviewé aucun..."
Cristiani alors en parle un peu partout autour de lui, à toutes les grandes radios d'abord, mais personne ne le prend au sérieux... "jusqu'à ce que je suggère l'idée à Philippe Koechlin (3), le rédacteur en chef de Rock & Folk, qui, aussitôt, me dit : Oui, vas-y, c'est une super idée et on fera la couverture avec si tu y arrives !ª C'est le seul qui m'ait encouragé, je lui dois beaucoup car c'est porté par l'aura de Rock & Folk, à l'époque, que j'ai pu mener à bien cette idée complètement folle".
Ferré est le premier contacté. "Il a tout de suite été très demandeur : leur date sera la mienne, etc., sans doute parce que, s'il y avait déjà une complicité avérée entre Brel et Brassens, avec Ferré ils n'avaient fait que se croiser."En septembre, Cristiani va en parler à Brel au studio Hoche où il est en train d'enregistrer "J'arrive", "Vesoul", etc., en profitant d'un reportage de Leloir. Et le Grand Jacques donne son accord de principe. Réponse identique de Brassens, qu'il avait déjà rencontré, en 67 à Bobino, toujours avec Leloir : "J'ai confirmé tout ça par lettre en novembre 68 et ça n'a pas traîné puisqu'une première date a été fixée, le 14 décembre. Il y a eu un empêchement d'un des trois... et on a fixé une nouvelle date, juste après les fêtes, dans un endroit neutre et convivial, comme ils le souhaitaient."

La table ronde, Brell Brassens, Ferré -

Cette chanson dure 1 heure 5 minutes 5 secondes
Je vous présente ici un extrait de 5 minutes
Bonne écoute...






Chante Beaudelaire

Le spleen - A une malabaraise - L'étranger - Tu mettrais l'univers -

Le soleil - Le vin de l'assassin - L'albatros - Le flacon -

La servante au grand coeur - Abel et Cain - La géante - Remords posthumes -

Les bijoux - La musique - La beauté - Causerie -

Recueillement - La muse vénale - Ciel brouillé -

Ume charogne - Le vert paradis -




Chante Verlaine et Raimbeau

Ecoutez la chanson bien douce - Chanson de la plus haute tour - Il patinait merveilleusement - Mon rêve familier -

Soleils couchants - Les assis - L'espoir luit comme un brin de paille dans l'étable - Art poétique -

Pensionnaires - Ame te souvient il - Le buffet - Les poètes de 7 ans -

Chanson d'automne - Les corbeaux - Green - Mes petites amoureuses -

Je vous vois encore - L'étoile a pleuré rose - Ô triste, triste était mon âme - Rêvé pour l'hiver -

Clair de lune - Les chercheuses de poux - Ma bohème - Sérénade -




Dejazet

Ils ont voté - La vie moderne - Y'en a marre - Les anarchistes -

L'âge d'or - La chambre - La vie d'artiste - Vingt ans -

A Saint-Germain-des-prés - Lea étrangers - Comme à Ostende - La mémoire et la mer -

Le flamenco de Paris - Lorsque tu me liras - Je t'aime - Le bateau espagnol - L'étang chimérique -




Ferré, Rimbaud, Beethoven

Le bateau ivre - Ludwig - L'imaginaire -

L'amour meurt - De toutes les couleurs -

Ta source - La sorgue -





La solitude

La solitude - Les albatros - Ton style -

Faites l'amour - A mon enterrement - Les Pop -

Tu ne dis jamais rien - Dans les night - Le conditionnel de variété -





Léo chante Ferré

CD - 1
La vie d'artiste - Paname - Les poètes - La maffia -

Merde à Vauban - Vingt ans - La langue française - Mister Giorgina -

Quartier latin - T'es rock, coco ! - Jolie môme - C'est le printemps -

La mélancolie - Beau saxo - La complainte de la télé - L'âge d'or -

Comme à Ostende - Les romantiques - La Marseillaise -

CD - 2
Pépée - Poète, vos papiers ! - Les anarchistes - Les étrangers -

La mémoire et la mer - Le chien - C'est extra - L'oppression -

La the nana - La solitude - Avec le temps - L'espoir - Ni Dieu ni maître -




Maudits soient-ils

CD - 1, de Rimbaud
Les Corbeaux - Ma Bohème - Les Assis - Les Poètes de sept ans -

Aube - Rimbaud - Chanson de la plus haute tour - Faim -

Le loup criait sous les feuilles - L'éternité - On est pas sérieux quand on a 17 ans - La maline -

Voyelles - Le dormeur du val - Morts de 92 et 93 - Les mains de Jeanne-Marie -

Les douaniers - Les pauvres à l'église - Stupra II - Le sonnet du trou du cul -

Le sonnet du trou du cul (en public) - Le buffet -

CD - 2, de Verlaine
Mon rêve famillier - Soleils couchants - Chanson d'automne - O triste, triste était mon âme -

Clair de lune - Il pleure dans mon coeur - Sur le balcon - L'espoir luit -

Colloque sentimental - Ecoutez la chanson bien douce - Mon fils est mort - Pensionnaires -

Il patinait merveilleusement - Ame te souvient-Il - Je vous vois encore - Sérénade -

Si tu ne mourus pas - Green - Art poétique - Marco -

Dans L'interminable ennui - Cauchemar - Nocturne parisien - La lune plaquait -




On n'est pas sérieux quand on a 17 ans

On n'est pas sérieux quand on a 17 ans - Les morts qui vivent - Colloque sentimental - Les cloches et la Tzigane -

Tout ce que je veux - Gaby - Marie - Le sommeil du juste -

Je te donne ces vers - Le manque - Visa pour l'Amérique - Si tu ne mourus pas -

Personne - L'examen de Minuit et Dorothée - Le faux poête - Lorsque tu me liras -




Les vieux copains

Vison l'éditeur - Les vieux copains - Le fleuve aux amants - En amour -

La maline - Notre amour - Où vont-ils - C'est une -

Elle tourne la terre - La poisse - Clo clo la cloche - Y'a une étoile -

Automne malade - L'europe s'ennuyait - La chanson triste -





Métamec

Le vieux marin - La méthode - Michel -

Métamec - Zaza - Du coco -

Death... death... death - Si tu veux tu es neuve - Opus X -






Thank you Ferré

CD - 1
Thank you satan - La vie d'artiste - Paname - Les poètes -

Jolie môme - Merde à vaiban - La maffia - Comme à Ostende -

Les quat'cents coups - Le vent - Regardez-les - Mister Giogina -

La vie est louche - C'est le printemps - Tu sors souvent la mer - Monsieur Barcley -

Beau saxo - La mélancolie - L'âge d'or - La marseillaise -

CD - 2
Vingt ans - La mort - Les romantiques - Ils ont voté -

Quartier latin - Cette chanson - La gare les ports - Le lit -

A toi - L'idole - La nuit - Madame la misère -

Pépée - Rotterdam - Petite - Les anarchistes -

La folie - C'est extra - La mémoire et la mer -

CD - 3
Poètes, vos papiers ! - Sur la scène - Le conditionnel de variétés - Ne chantez pas la mort -

Préface - Verrà la morte - L'uomo solo - Les étrangers -

La solitude - Richard - La the nana - Le chien -

Avec le temps - L'espoir - Ni Dieu ni maître -




Odéon

CD - 1
Judas - Paris canaille - Monsieur William - Notre amour -

Martha la mule - Les grandes vacances - Le pont Mirabeau - Et des clous -

Les Cloches de Notre-Dame - Vitrines - La chambre - Le parvenu -

Le piano du pauvre - L'homme - A la seine - Mon p'tit voyou -

Graine d'ananar - Notre-Dame de la Mouise - Merci mon Dieu -

CD - 2
Vise la réclame - La rue - Monsieur mon passé - L'âme du rouquin -

La vie - La chanson triste - En amour - Le fleuve des amants -

Le guinche - La fortune - Ma vieille branche - T'en as -

La grande vie - Le temps du plastique - Pauvre ruthbeuf - L'amour -

CD - 3
Mon sébasto - Java partout - La zizique -

Le temps du tango - La chanson triste (2e version) - La vie moderne -

Mon camarade - L'été s'en fout - Le jazz band -

L'étang chimérique - Dieu est nègre - Les copains d'la Neuille (2e version) - Tahiti -

CD - 5
La vie - Monsieur mon passé - Graine d'ananar -

Le piano du pauvre - Vise la réclame - L'homme -

Merci mon Dieu - Mon p'tit voyou - Monsieur William -

L'âme du rouquin - Paris canaille - La rue -

CD - 6
La fortune - Comme dans la haute - Java partout - Monsieur mon passé -

Le guinche - Flamenco de Paris - Pauvre Rutebeuf - Les indifférentes -

La zizique - Mon Sébasto - L'homme -

T'en as - Graine d'Ananar - Paris-canaille -

CD - 8
L'été s'en fout - Les copains d'la Neuille -

Moi, j'vois tout en bleu - Soleil - Noël -




Bambino (1969)

L'idole - Paris c'est une idée - L'été 68 - La banlieu -

Marizibil - A Saint-Germain-des-Prés - Pépée - La révolution -

A toi - Vingt ans - Rotterdam - Les poètes -

Les assis - Ame te souvient-il - C'est extra - Petite -

Madame la misère - Le testament - Le printemps des poètes - La nuit -

Spleen - Ils ont voté - La marseillaise -

Comme une fille - Les anarchistes - Ni Dieu ni maître -




Sur la scène (1972)

CD - 1
Préface - Les copains de la Neuille - Les oiseaux du malheur - Rotterdam -

La fleur de l'age - A toi - La mélancolie - Le crachat -

Les souvenirs - Vitrines - L'oppression -

Vingt ans - Les amants tristes - Avecle temps -

CD - 2
Le chien - Les poêtes - Ton style - Marie -

La damnation - Pépée - Les étrangers - Mister the wind -

La mémoire et la mer - Night and day - Comme à Ostende -

Ne chantez pas la mort - Ils ont voté - Richard -

La solitude - Ni Dieu ni maître - La solitude -




La mémoire et la mer (1974)

La vie d'artiste - Les poètes - Mister Giorgina - Petite -

C'est extra - La mémoire et la mer - Les étrangers - Poètes vos papier -

La solitude - Pépée - Préface -

Avec le temps - L'espoir - Ni Dieu ni maître -





Théatre des champs Elysées (1984)

La chemise rouge - La vie d'artiste - Tu penses à quoi - T'as d'beaux yeux tu sais -

Le jazz band - T'es rock coco - La vie moderne - Les artistes -

La solitude - Java partout - A la Seine - Pauvre Rutebeuf -

Marizibill - Un jean's ou deux aujourd'hui - Monsieur mon passé - Monsieur tout-blanc -

La porte - Ta source - Je te donne - La mort des amants -

Dans les banques (t'en as) - Le tango Nicaragua - Allende - Words words words -

Le chien - Avec le temps - Le printemps des poètes - La nostalgie -

L'adieu - Une nuit avec Léo Ferré-1 - Une nuit avec Léo Ferré-1 - moire et la mer - Frères humains - Requiem -

Thank you satan - Graine d'ananar - La folie - Il n'y a plus rien -




Une nuit avec Léo Ferré (1988)

Une nuit avec Léo Ferré-1 h, 12 m, 25 s - Une nuit avec Léo Ferré-1 h 11 m 51 s - Une nuit avec Léo Ferré-1 h 14 m 02 s -

Une nuit avec Léo Ferré-1 h 13 m 16 s - Une nuit avec Léo Ferré-58 m 10 s -





Recital 22 mars 1990

Présentation - La vie d'artiste - Les poètes - Quartier latin -

Paname - Pépée - Avec le temps - Ni Dieu ni maître -

La chambre - Le bateau Espagnol - La langue française -

Comme à Ostende - C'est le printemops - C'est extra -





Avec Léo (2003)

Dominique A - Mon camarade - Zebda - Vingt ans - Dionysos - Thank you datan -

Les hurleurs - Si tu t'en vas - Bernard Lavilliers - La mémoire et la mer - Jacques Higelin - Jolie môme -

Katerine - L'été 68 - Brigitte Fontaine - Ame, te souvient-il - Alain Bashung - Avec le temps -

Tue Loup - La solitude - Eiffel - Le conditionnel de variétés -

Noir Désir - Des armes - Miossec - O triste, triste érait mon âme -






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\