Retour à l'index


Bob Walsh




Bluesman très reconnu pas ses confrères, il nous a récemment offert un album dédié à ce genre musical. Comme pour les albums précédents, nous pouvons y trouver quelques chansons en français à travers des albums majoritairement en anglais.

Un habitué des bars enfumés donnant plus de 200 spectacles par année, il a fallu plusieurs années pour que Bob Walsh soit reconnu et obtienne un contrat de disques en bonne et due forme. Il a ainsi pu participer à différents événements artistiques avec d'autres artistes et laisser tomber un peu la vie de tournée pour reprendre une vie presque normale.

Il a participé à l'un des Cabarets des Refrains, reprenant avec Sylvie Paquette"Pour oublier qu'on s'est aimé" dans un style bien bluesé. Cela faisait bien 25 ans que Bob sévissait un peu partout sur les scènes québécoise; quand il est question de blues, il crie toujours "présent".

Sur son avant dernier album, on retrouve des classiques du jazz, notamment du Cole Porter, qu'il a repris à sa façon, se joignant à Monique Fauteux (Harmonium) pour "Unforgettable" et Terez Montcalm pour "Somewhere". Un bel album qui se laisse écouter tendrement.

En 2002, il nous revient avec un nouvel album résolument plus Blues que le précédent. Encore une fois on parle de reprises de classiques plus ou moins connus, mais rendus avec la même ardeur qui caractérise cet artiste. Avec la présence de Steve Hill et des choristes Sylvie Desgroseillers, Kim Richardson et Dawn Taylor Watson.

Deux ans plus tard, suite à un mémorable concert au Spectrum de Montréal pendant les célébrations du 25ème anniversaire du Festival de Jazz de Montréal, Bob lance un album hommage aux compositeurs canadiens. Plusieurs grands noms du blues canadien ont répondu à l'appel de Bob, soit Jimmy Bowskill, le jeune prodige guitariste de 14 ans, Jack De Keyser (album blues de l'année 2003 aux Juno), David Gogo (guitariste de blues très connu dans l'ouest canadien), Dawn Tyler Watson (notre reine du blues à nous Montréalais), Breen Leboeuf et Martin Deschamps, deux de nos grands rockers bluesmen avec lesquels Bob interprète la chanson Mes blues passent pu dans porte.

L'album a été réalisé par le claviériste Jean-Fernand Girard et fait appel aux talents de Guy Bélanger (harmonica), Bernard Deslauriers (batterie), Jean Cyr (basse), Christian Malette (guitare), David Bellemarre (saxophone), Yvanoé Jolicoeur (trompette) et Serge Arsenault (trombone). Ajoutons la présence de Marie-Christine de Pestre aux choeurs ainsi que la toujours dynamique Sylvie Desgroseillers en duo avec Bob sur la pièce Summertime. Impossible de rester insensible à toute l'énergie et l'émotion qui se dégage de cette prestation historique, tous les musiciens (et les invités) partagent cette passion du blues avec Bob Walsh et, pour notre grand plaisir, avec nous !

C'est en 2007 que Bob lance son dernier album à date, intitulé The only soul, il continue de propager le blues et le soul en terre québécoise.

Autres reportages sur QuébecPop

Site officiel de Bob Walsh



Discographie





A canadian blues rendez-vous (2004)

I don't need no doctor - Teeny weeny bit - Honey bee (with guest Jimmy Bowskill) -

Jump right to it (wthh guest Jack de Keyzer) - Stand by me - Loan me a dime -

Purple haze (With guests Dawn tyler Watson & David Gogo) - Will it go round in circle (With guest Martin Deschamps) -

Boom boom (With Guest Glamour Puss) - Spinning wheel -

Signed, sealed, delivered I'm yours (With guest David Gogo) - Mes blues passent pu dans porte (With guest Martin Deschamps) -

How sweet it is (To be loved) - Summer time (With guest Sylvain Desgroseilliers) -



Blue christmas

Blue christmas - The christman song - Christmas comes but once a year -

Have yourself a merry little christmas - The first Noël -

White christmas - Joy to the world -






Retour à l'index