Retour à l'index


Yvan Vollé




Auteur, compositeur et interprète, né à Ottawa le 8 septembre 1968, de son vrai nom Yvan Bilodeau, il fût élevé à la fois en français et en anglais, son père étant britannique et sa mère canadienne française. Dès l'âge de 8 ans, il obtient sa première guitare, lui qui trippait déjà sur les Stones et les Beatles.

Pendant 4 longues années passées en réhabilitation (il était dyslexique), la musique l'a accompagné, c'est elle qui l'a aidé à surmonter les obstacles qu'il rencontrait.

En 1995, il fonde le groupe musical "Yvan et les Voyous" avant de voler de ses propres ailes et de consacrer la majeure partie de son temps à développer son métier d'auteur compositeur. Après un séjour à Paris dans les années 90, il nous offre un premier album intitulé justement "Triste à Paris". Plus récemment, il nous offrait "Sans question", un album salué par la critique.

Au cours de sa carrière, il a remporté le prix d'Auteur compositeur par excellence au premier Gala Franco-Ontarien de la chanson francophone, et est en nomination à l'ADISQ 2002 pour l'album folk-contemporain de l'année avec "Sans question".

Je connaissais peu le matériel de cet auteur compositeur et interprète, originaire de la région d'Ottawa, avant de le voir sur la scène du Studio Théâtre de la Place des Arts en mai 2003. C'est donc avec un bel esprit de découverte que je me suis laissé emporter par ce troubadour des temps modernes. Il nous parle de voyages, nous fait partager ses quêtes d'aventure et de grand air tout autant que ses quêtes intérieures quand il met ses tripes sur la table.

Il possède une voix grave, un peu rauque qui, à l'occasion, nous fait penser à Bécaud, parfois, surtout quand il chante un blues en anglais, c'est à Ray Charles que je le comparerais. A d'autres moments, avec son accent assez typique, il me fait penser à Zachary Richard... je dirais qu'il est un amalgame de ces influences multiples, ce qui lui donne son propre cachet.

Visiblement heureux de nous offrir son premier spectacle en terre montréalaise, on sent qu'il s'amuse sur scène, multipliant les commentaires de présentation, improvisant avec un humour bon enfant, ce qui le rend très sympathique aux yeux de la foule. D'une chanson à l'autre, il se promène entre le piano (dos à la foule) et la guitare acoustique instruments privilégiés de son cheminement musical qui louvoie entre le rock, le folk, le country et le blues.

Ce soir, il était accompagné de Bob Champoux à la guitare, du directeur musical Mathieu Gagné à la contrebasse, de Patrick Dugas à la batterie et de la charmante Massiel Fafard aux choeurs. Je dois dire que la voix haute eu juste de Massiel se mariait très bien à celle d'Yvan pour donner de la couleur aux interprétations.

Bref, un excellent spectacle pour ce jeune homme qui faisait récemment la première partie de Nanette Workman à Ottawa et qui en avait reçu d'excellents commentaires.

Site web Officiel


Albums Année En Collection
Triste à Paris 1998 Non
Sans question 2001 Oui
Retour à l'index