Retour à l'index


Les Truites Bioniques




En 2002, un trio ska fut formé dans le simple but de jouer des chansons farfelues. Loin de se donner dans la facilité de l’absurde, DIRK DIGGLER – voix – Jacques Laraie – basse – et Mc Rabbit – batterie – chantaient plutôt des textes drôles, parfois grossiers, remplis de personnages à saveur presque enfantine. Le tout sur des airs terriblement accrocheurs. Qu’on pense à « Etinigav », « Sunny D » ou à « Déception », ces chansons, supposées être des petits airs bénins, étaient tout de même diablement bien travaillées. Loufoquement costumés sur la scène, ils donnèrent quelques concerts dans la région et remarquèrent, à leur surprise, un engouement évident pour leurs chansons. C’est à cette période qu’un rapide troc de bassiste se produisit et entra DICK STEEL dans la formation. Quel nom pouvait un tel groupe porter avec fierté? LES TRUITES BIONIQUES étaient nées.

Les Truites auto-produisirent peu de temps après leur première maquette. Composée de huit chansons dont une reprise du fameux tube « Put Your Head on my Shoulder » de Paul Anka, ce démo se vendit en très peu de temps à près de 700 copies grâce à une série de concerts dans la région de l’Estrie. Le logotype des Truites, squelette de poisson sur étoile jaune et bleue, fit son apparition sur t-shirts, macarons, camisoles et sous-vêtements féminins (!) que le groupe écoula en peu de temps à la même époque.

À l’été 2003, deux additions importantes se produisirent pour les Truites. Tout d’abord, Pufflot – et NUMÉRO 4 joignirent la formation. Pufflot est un personnage bizarroïde qui, masque de zombie au visage et fausses fesses nues à l’arrière-train, épiça les concerts des Truites Bioniques grâce à ses danses endiablées et ses pas de ska énergiques. Quant à Numéro 4, personne n’avait vraiment réalisé à quel point la trompette manquait à la musique des Truites avant qu’il ne se joigne. De plus, il accompagna Dirk à la voix, et apporta du synthétiseur et du trombone à pistons plus tard. Dirk et Numéro 4 composèrent ensemble des nouvelles chansons, plus solides et matures, dont « Fou de Toi ». Avec Dirk Diggler comme producteur, – il possède une expertise dans le domaine de la prise de son – Numéro 4 au poste de co-production ainsi que Dick Steel comme graphistes et designers, Les Truites Bioniques étaient désormais prêtes à enregistrer leur première maquette professionnelle entièrement auto-produite !

En juin 2004, Peu après la sortie de ce E.P. de cinq chansons intitulé Fou de Toi, les Truites Bioniques se lièrent d’amitié avec les cinéastes-amateurs du Groupe IdiotFortier et enregistrèrent un vidéoclip pour la chanson-titre de l’album. Le clip, qui fit un malheur sur internet, a de plus été télédiffusé à quelques reprises à l’émission « 1-2-3 Punk ! » sur les ondes de la chaîne Musique Plus.

À l’automne de la même année, les Truites Bioniques auditionnèrent pour l’émission « Les Pourris...de Talent ! » toujours à la chaîne Musique Plus. Avec l’interprétation de leur toute nouvelle chanson « Pornstar », les Truites épatèrent les juges et ils obtinrent un laissez-passer pour jouer à l’émission entourés des Denis Drolet. Après la diffusion de l’émission, les membres des Truites furent réinvités par l’équipe des Pourris afin de se produire une seconde fois durant une émission spéciale du temps des Fêtes entourés de la formation Les Respectables. Ils jouèrent alors un classique de Noël mijoté à la sauce Truite : « Père Noël arrive ce soir ».

L’hiver 2004-05 fut long et froid. C’est au milieu de cette température que Dirk, avec l’aide de Numéro 4, concocta plusieurs chansons à saveur estivale. Au printemps 2005, Mc Rabbit quitta la formation et Pufflot prit siège derrière la batterie. C’est dans ce vent de changement que Les Truites Bioniques entrèrent dans leur studio afin de débuter le long enregistrement de ce qui allait devenir leur premier album complet, toujours complètement auto-produit.

Novembre 2005, les Truites firent la rencontre de JOE SANCHEZ (FourBrass, Vodzska), un trompettiste qui non seulement vint accompagner les mélodies de Numéro 4, mais qui carrément cassa toute la baraque avec un son surpuissant et suraigu. Les Truites Bioniques, forts de cette pêche miraculeuse (elle est bonne, n’est-ce pas?) introduisirent immédiatement Joe dans l’alignement, et ce dernier travailla d’arrache-pied avec Numéro 4 afin de ré-enregistrer les lignes de cuivres déjà complètes sur l’album, et en composer de nouvelles pour les chansons manquantes.

En Juillet 2006, les Truites reçurent enfin leur album intitulé Les Aventures des Truites Bioniques et firent leur premier lancement au Café du Palais de Sherbrooke. Une salle bondée et une foule survoltée attendaient les Truites qui, en une seule soirée, vendirent plus de 60 copies de leur album encore tout chaud.

À l’automne 2006, d’autres changements vinrent faire tanguer le navire des Truites (trop fort...) : Pufflot quitta la formation et fut remplacé par SPIKE. Les Truites recrutèrent du même coup un ami de longue date, ROCCO, comme percussioniste auxiliaire.

Avec un alignement des plus solides, Les Truites Bioniques continuent toujours d’évoluer ! Le premier simple de leur nouvel album « Le Chasseur de Souvenirs » est radiodiffusé à de multiples reprises quotidiennement sur les ondes de Génération Rock 104.5 (Sherbrooke), et l’album a déjà reçu maintes critiques élogieuses, malgré une distribution qui ne fait que commencer...



DISCOGRAPHIE





Les aventures des truites bioniques

Pow Pow - Pornstar - Le meilleur ami -

Vendange juteuse - La fiancée de mon frère - Le chasseur de souvenirs -

De la harpe sur un nuage & le meilleur des deux monde - La récidive -

Rock'n'rollande - Robert - Comment oublier .





Retour à l'index