Retour à l'index


Sophie Tremblay




Native du Saguenay-Lac-St-Jean, Sophie a commencé à chanter avec sa grand-mère qui l’initia dès son plus jeune âge. Puis elle fait des études en musique (Cégep Marie-Victorin, Université McGill) et se retrouve vite sur scène pour remporter en 2002 le prix de l’interprète (Prix du Jury et du Public) au Festival en chanson de Petite-Vallée.

Elle a ensuite fait sa marque comme chanteuse aussi bien dans le domaine de la variété que du jazz. Depuis 2003, on a pu l'entendre présenter son répertoire original à diverses occasions au Québec et en France en compagnie de son trio de musiciens.

Le grand public a eu l’occasion de la connaître et de l’apprécier dans divers rôles chantés dont ceux de Madame Lemaire (Décembre de Québec Issime) et d'Éponine (Les Misérables, Québec été 2008).

Sophie a effectué un virage au courant des dernières années pour se consacrer à une carrière d'auteur-compositeur-interprète.
Son premier album, Fleurs bleues, se veut à la rencontre des principales influences musicales qui ont marqué son parcours jusqu'ici, soit la chanson, la musique pop-alternative et le jazz.

Pour l'artiste, les 10 chansons de ce disque sont comme un bouquet d'émotions dont la teinte générale serait le bleu, quelque part entre le rose et le noir. Un album comme la vie: un carrousel qui promène ses passagers de haut en bas. Une ballade où l'on rencontre des blessures, des silences, des doutes... mais aussi de l'espoir, des prières et de l'amour.

Un rêve teinté d'un bleu natal qui accueille toutes les couleurs et la profondeur de l'exil.
Des mots, des musiques, une voix qui savent lire, comprendre et écouter la nostalgie du bonheur tranquille.


Discographie





Fleurs Bleus (2008, CNF002)

Meme si - Sergio Sorrow - Ou il va -

Fleur bleue - Parfois - Partir -

Il reste encore - Chavirer -

Disparaitre - Mes petites morsures -





Release Notes:
Ce premier disque casse definitivement la simple
etiquette d'interprete a voix qu'on a voulu, a
tort, imposer a Sophie Tremblay apres sa victoire
au Festival en chanson de Petite-Vallee en 2002.
Les annees ont passe, et elle a pris son temps pour
peaufiner cet album qui s'inscrit dans la pop
enrichie, a mille lieues de cette legerete qui fait
coutume. L'artiste a mene a terme un projet
d'ecriture auquel s'additionnent quelques textes de
Fredric Gary Comeau, Henri Chasse et Martine
Coupal. Bien entouree, entre autres par Jonathan
Cayer (piano), Sophie signe ici un disque de
contrastes, qui ne se veut pas mielleux du tout
mais bien introspectif et par moments audacieux
(Chavirer). Une brillante idee que d'inviter le
guitariste Simon Angell (Patrick Watson), qui ne
s'est pas fait prier pour y laisser sa marque.




Retour à l'index