Retour à l'index



Marius Tremblay




BIOGRAPHIE




Originaire du Saguenay, Marius Tremblay est pédagogue et compositeur de formation. Il complète sa formation musicale à l'École Vincent d'Indy, au conservatoire de Montréal, au conservatoire de Québec et à l'Université d'Ottawa et lors de sessions d’étude au conservatoire de Paris et de Nice. Parallèlement à sa formation musicale, Marius Tremblay complète un baccalauréat en pédagogie et rédige une Méthodologie d'éducation musicale basée sur le développement des aptitudes préalables à l'apprentissage de la musique. Il a reçu pour ce travail des bourses du ministère de l'Éducation du Québec et du Gouvernement de la France.

Marius Tremblay a toujours jumelé ses diverses activités créatrices avec une vie professionnelle bien remplie. Après une carrière de seize ans comme professeur, il quitte le Québec pour poursuivre en France et en Italie sa passion pour la musique. À son retour, le destin le conduit dans le monde de la politique. Rapidement, il a gravi les échelons du Nouveau Parti Démocratique, d’organisateur politique au poste d’adjoint spécial pour le Québec, du chef du NPD Ed Broadbent. Ce séjour en politique n’était pas fortuit, car Marius Tremblay militait pour le Parti Québécois depuis sa fondation. Il a occupé plusieurs postes à l’exécutif de comté, dont celui de président de la circonscription électorale de Gatineau, qui s’étendait alors de l’ancienne ville de Touraine jusqu’à Maniwaki. Marius Tremblay n’est pas un néophyte en politique, puisqu’il a déjà été candidat aux élections fédérales de 1988. J usqu’à tout récemment, il était vice-président à l’action politique du Parti Québécois du comté de Papineau. Lors de la dernière élection, il était responsable des communications pour le candidat Gilles Hébert.

Personnage remarquable, Marius Tremblay sait évoluer avec aisance dans des milieux aussi différents que : la politique, la gestion, la pédagogie et la traduction, que : dans le théâtre et la musique. Tout en poursuivant ses activités créatrices, Marius Tremblay a occupé diverses fonctions de gestion au sein de la fonction publique et il a aussi œuvré dans le domaine de la traduction.
Marius Tremblay s'est fait connaître en Colombie-Britannique à la fois comme producteur et comme créateur.
Il a en effet écrit, fait la mise en scène et produit un spectacle d'opéra intitulé « Parisian Follies » qui a connu un grand succès. Marius Tremblay a récidivé avec un spectacle basé sur la musique de Puccini et de Gershwin intitulé : « Lorsque Puccini rencontre Gershwin à l'Auberge... ou le rêve de George », qui fut créé à l'Auberge Symmes d'Aylmer, Québec, le 4 avril 1998.

Le 24 avril 1998, la Société Radio-Canada a enregistré « Messe pour une joie » lors d'un concert à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. L'oeuvre a été diffusée par la chaîne MF de Radio-Canada le 11 octobre 1998. Le 18 octobre 1998, la Symphonie No II, dite « Symphonie du royaume », a été créée par l'Orchestre du Conservatoire de Hull. Le 24 janvier 1999, la radio d'État a présenté un concert consacré exclusivement aux oeuvres de Marius Tremblay. Ce concert a été entendu sur le réseau national de Radio-Canada. Les 7, 8 et 9 décembre 2000, la comédie musicale, « Les belles années », dont le livret, la musique et la mise en scène étaient signés Marius Tremblay, a été présentée à Cornwall. Le 17 mars 2001, le Trio à cordes de l'Orchestre de Hull a interprété en première mondiale « Chants de l'aube ».

Le 16 février 2003, dans le cadre d'un concert bénéfique pour la Maison Mathieu Froment Savoie, une sonate pour trompette et piano en trois mouvements intitulée « Petits matins d'éternité » a été interprétée par le trompettiste André Massicotte et le pianiste Jean Desmarais. Au cours de l'été 2003, Marius Tremblay a organisé les concerts-rencontres de Plaisance et il a poursuivi l'expérience au Centre national des arts à Ottawa. Le conte de la grande presqu'île écrit et composé par Marius Tremblay a été présenté le 24 mars 2004 à l'ouverture du Salon du livre de l'Outaouais et diffusé sur la chaîne MF de Radio-Canada le 10 avril 2004.

Depuis janvier 2005, Marius Tremblay complète à l’UQÀM un doctorat en études et pratiques des arts.
Sa recherche porte sur les formes que prendra la culture, en particulier l’opéra, dans le système culturel du XXIe siècle.
C’est une recherche qui porte tout autant sur l’histoire sociale, la sociologie et l’analyse de politiques que sur l’esthétique et la musicologie. À l’automne 2008, Marius Tremblay se présente sous la bannière du Bloc Québécois aux élections fédérales.



DISCOGRAPHIE





La saison inachevée (10 février 2010)

Ritournelle - Berceuse - La fillette au beau visage -

Le depart - Tanguer - Je voulais - J'ai peur, j'ai peur ... -

Une fille douce - La chanson des Youspis - La belle yousperine -

Jamerseur est malheureux - Sous le regard discret de la lune - Vous ferez cela ... -

Ce sont les yeux - Yokanaan, je suis amoureuse - La muraille du temps - La saison inachevee -






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\