Retour à l'index


Ti Gus & Ti Mousse




Denyse Émond a formé avec son camarade Réal Béland, le légendaire duo fantaisiste Ti-Gus et Ti-Mousse durant 30 ans. Un tandem magnifique, très apprécié du public, et qui a connu un immense succès mais tout cela n'est pas arrivé par magie. Comme le dit parfois Michel Jasmin, «il n'y a qu'une seule place où le succès arrive avant le travail, c'est dans le dictionnaire.» Tout comme son collègue Réal, Denyse Émond a travaillé énormément. Elle a débuté très jeune avec ses sœurs, alors qu'elle dansait et chantait en s'accompagnant à la guitare.

Elle continue à parfaire ses numéros si bien qu'à l'âge de 14 ans, elle remporte son premier concours. Le comédien, impresario et directeur de troupe Jean Grimaldi l'invite alors à monter dans l'autobus du show-business pour sillonner toutes les régions du Québec. Puis, elle rencontre Réal Béland avec qui elle forme le duo Ti-Gus et Ti-Mousse. Réal était un artiste surdoué et pour lui donner la réplique Denyse Émond se devait d'être aussi bonne que lui. Comme l'explique son biographe David Lavallée*, le duo était exceptionnel : «Avec cette capacité de charmer le public, ils donnaient vie à leurs textes en accumulant des numéros de variétés pétillants constitués de blagues, d'imitations, de musique et de chansons.»

Le grand succès de ces duos comiques était souvent basé sur l'efficacité du concept «une ligne, un punch» mais aussi sur la capacité de se renouveler, ce que Ti-Gus et Ti-Mousse ont fait tout au long de leur carrière avec un large éventail de numéros désopilants.

Tout allait merveilleusement bien pour Ti-Gus et Mi-Mousse et puis soudain, bang ! en 1983, la grande faucheuse vient chercher Réal Béland. Cruel destin qui vient ainsi arracher Denyse Émond à son irremplaçable camarade de scène. Courageusement, elle poursuit son métier en acceptant de jouer dans des séries télévisées dont Épopée Rock et 101 avenue des Pins, écrit par Denise Filiatrault et réalisé par Royal Marcoux. Et voilà qu'en 2004, la chanteuse aux accents tyroliens rebondit en lançant un disque Le rideau s'ouvre. Aujourd'hui, Denyse Émond entame une huitième décennie avec vigueur et enthousiasme.

Réal Béland (Père)
C'est en jouant de l'harmonica, le soir après son travail aux usines Angus (Parc Angus) de Montréal que Réal Béland se prépare à entrer dans le monde du spectacle. En effet, en 1938, à l'âge de 17 ans, Juliette Petrie le découvre et l'engage comme musicien pour ses spectacles de burlesques au Théâtre Crystal (Montréal). Il commence une carrière très active et côtoie rapidement les artistes montréalais du monde burlesque tels Manda Parent, Olivier Guimond, père, Rose Ouellette, Paul Desmarteaux, etc.

Par la suite, après la Deuxième Guerre mondiale, il se produit dans le réseau florissant des cabarets montréalais. Il y sera maître de cérémonie, chanteur, comédien avant de s'effacer pour faire place au personnage de Ti-Gus. À la fin des années 1940, alors en tournée à Val d'Or, il y rencontre Denyse Émond, qui fait de la scène depuis quelques mois dans une autre troupe. Quelques mois plus tard, Réal Béland forme, avec Denyse Émond, un célèbre duo d'humoristes: "Ti-Gus et Ti-Mousse" qui a eu un immense succès dans les cabarets de Montréal dans les années 1950 et 1960 et qui a perduré pendant près de trois décennies.

Réal Béland père joue le rôle de Gustave dans la série télé "Moi et l'autre" de Jean Bissonnette et Roger Fournier de 1966 à 1971. Quatre années plus tard, il fait une apparition dans la comédie "Deux femmes en or" de Claude Fournier. En 1974, il joue dans trois films qui seront des classiques du cinéma québécois. "Les aventures d'une jeune veuve", "C'est jeune et ça sait tout!" et "La pomme, la queue et les pépins". Quelques années plus tard, il joue le rôle de Félix dans la série télé "Y'a pas de problème".

Il joue pour la première fois dans une production française au côté de Pierre Beaudry dans "Le Pont de singe" de 1976. Son dernier film est "Les Chiens chauds". Réal Béland meurt le 16 mai 1983 à l'âge de 62 ans.


Discographie





Ti-Gus et Ti-Mousse

La Tyrolienne - Les maringouins - J'ai gagné - Chair de poule -

Ne joue pas - Cinq pieds deux - L'amour que j'ai pour toi - Harmonica -

T'es ben grosse toé - Ma tyrolienne - Viens poupoule -

Les dindes sont dans le blé d'inde - Sois pas faché - La jeunesse d'aujourd'hui -

Mais c'est-y bête un homme comme ça - Tyrolienne medley - On s'était rencontré -

Pauvre Ti-Guidou - Tyrolienne -




Rire aux larmes

33 tours du Duo fantaisiste Ti-Gus & Ti-Mousse












Une soirée au cabaret


Face-a -

Face-b -









Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\