Retour à l'index


Martine St-Clair




Née le 22 juillet 1962 à Montréal, de son vrai nom Martine Nault, elle était une athlète accomplie et a même remporté une médaille d'or en plongeon aux Jeux du Québec. C'est en technique infirmière qu'elle a étudié au CEGEP.

Elle s'inscrit et gagne le concours "CEGEP en Spectacles", édition 1979. Au départ interprète et pianiste, elle deviendra aussi auteure et, les années aidant, compositrice. Repêchée par Luc Plamondon, elle fait partie de la première troupe québécoise de Starmania, où elle reprend le rôle de Crystal, originalement confié à France Gall, femme du compositeur Michel Berger.

Sur cette lancée, Martine aborde une carrière solo qui lui vaudra de nombreux disques à succès, et une dizaine de prix Félix aux galas de l'ADISQ entre 1981 et 1990. Parmi ses chansons les plus connues, notons Il y a de l'amour dans l'air, Ce soir l'amour est dans tes yeux, Lavez lavez, Le fils de Superman, On va s'aimer, Un homme sentimental, Au coeur du désert, Danse avec moi, L'usure des jours, ainsi que plusieurs autres.

Au fil des années, elle aura l'occasion de travailler avec Gilbert Bécaud, Gino Vanelli, Claude Dubois, The Box, Pierre Gauthier, et plus récemment Stefie Shock et Lucien Francoeur.

Je l'ai vue en spectacle à la Place des Arts à l'automne 2001 et je dois dire que j'ai passé une soirée très chaleureuse. Nerveuse au début du spectacle, elle réalise rapidement que son public lui est resté fidèle malgré sa trop longue absence. Elle en a profité pour nous offrir un pot-pourri de ses grands succès, plusieurs extraits du plus récent album, et elle a même honoré la mémoire de John Lennon en interprétant "Imagine", s'accompagnant elle-même au piano.

De retour sur disque à l'automne 2004, elle mentionne qu'elle a préparé cet album comme s'il devait être son dernier. En plus d'en être l'interprète, elle s'y est impliquée à titre d'auteure et de compositrice sur plusieurs pièces, travaillant à l'occasion avec Tureault et Nelson Minville. Elle y reprend de belle façon Mon amour mon ami d'Eddy Marnay (popularisée par Marie Laforêt) et nous offre une touchante version française de Moon river sur une musique d'Henry Mancini.

On a un peu l'impression que Martine fait un méa culpa sur la première chanson intitulée Rien dans les mains, elle qui a connu la gloire (une dizaine de Félix et de Métrostar, treize succès numéro 1) et qui a de la difficulté à reconquérir son public malgré de beaux efforts de sa part. On peut lui souhaiter que cet album y arrive, bien fignolé avec l'aide de Peter Ranallo à la réalisation, produit par la maison de disques Atlantis (la même que Stefie Shock), elle y est touchante de sincérité et possède toujours cette voix magnifique qui lui a valu toutes ces récompenses.

Parmi ses propres créations, je recommande Rien dans les mains, Tout ce que j'ai, Je ramasse tes je t'aime, etc...

Site Web officiel

Vidéo sur Google


Albums Année En Collection
Coeur ordinateur 1983 Non
Il y a de l'amour dans l'air 1984 Non
Ce soir l'amour est dans tes yeux 1986 Oui
Au coeur du désert 1987 Non
Mes Plus Belles Chansons 1988 Oui
Martine St-Clair 1988 Oui
Caribou 1990 Oui
Un Souffle De Tendresse 1993 Oui
Un Long Chemin 1996 Oui
Un Bonheur Fou 2001 Oui
Tout ce que j'ai 2004 Oui

Retour à l'index