Retour à l'index


Lhasa de Sela




D'origine mexicaine mais née en 1972 aux Etats-Unis dans le petit village de Big Indian (près de New York), l'auteure, compositrice et interprète Lhasa de Sela a eu l'effet d'une vraie tornade sur le Plateau Mont-Royal lorsqu'elle a commencé à chanter dans les bars du quartier. Une voix à la fois grave et douce, suave et sensible, mais qui est cet ange importé du Mexique ?

Disons qu'après New-York, elle déménage à San-Francisco où elle commence à se produire sur scène à l'âge de 13 ans seulement. Plus tard, elle fait régulièrement la navette Mexico - San-Francisco - Montréal puisque ses soeurs travaillent pour le Cirque du Soleil. Elle fait la rencontre d'Yves Desrosiers, guitariste de Jean Leloup, qui tombe sous son charme. C'est lui qui va composer les musiques, faire les arrangements et réaliser le premier album de Lhasa, intitulé La LLorona. Le disque ne contient que des chansons en espagnol dont la sublime El desierto (Le désert) avec sa ligne de basse (merci Mario Légaré) qui nous fait vibrer à l'unisson de la chanteuse.

Le reste s'enchaîne, on voit Lhasa un peu partout à Montréal et en province, son matériel fait aussi fureur en Europe où elle séjournera plusieurs mois, donnant des spectacles ici et là, travaillant avec les Arthur H et Bïa (entre autres). Il faudra six ans avant qu'elle nous offre un deuxième album The living road sur lequel elle chante en espagnol, en anglais et en français.

Un autre merveilleux album où l'on peut, cette fois, comprendre le sens des paroles des chansons comme La marée haute , J'arrive à la ville et La confession . Réalisé conjointement par François Lalonde et Jean Massicotte, on retrouve encore la touche de Desrosiers sur quelques chansons.

Site Web officiel

Chanson et vidéo


Communique de presse

La chanteuse Lhasa De Sela est décédée à son domicile de Montréal pendant la soirée du 1er janvier 2010, un peu avant minuit. Un cancer du sein qu’elle a combattu avec courage et détermination pendant plus de 21 mois l’aura finalement emportée. Durant cette période difficile elle a continué à toucher la vie des gens qui l’entouraient avec la grâce, la beauté, et l’humour qui la caractérisaient



DISCOGRAPHIE





La Llonora

De cara a la pared - La Celestina - El Desierto -

Por esome Quedo - El Payande - Los Peces -

Floricanto - Desdenosa - El Pajaro -

Mi Vanidad - El Arbol des olvido .




The living road

Con todo palabtra - La maree haute - Anywhere on this road -

Abro la ventana - J'arrive en ville - La frontera -

La confession - Small song - My name -

Pa'llegar a tu lado - Para el fin des mundo el ano nuevo - Soon this space will be too small .




TITRE

Is anything wrong - Rising - Love came here -

What kind of heart - Bells - Fool's gold -

A fish on land - Where do you go - The lonely spider -

1001 nights - I'm going in - Anyone & Everyone -






Retour à l'index