Retour à l'index


SAS-31




Groupe formé autour de l'auteur, compositeur, interprète et guitariste Denis Ferland, SAS-31 comprend aussi son frère, le cinéaste Claude Ferland à la direction artistique et aux claviers, Charles Montpetit au graphisme et Benoît Massé pour le site Internet.

Il semble anodin de mentionner les gens qui s'occupent de la direction artistique, de graphisme et du site Internet quand on parle d'une groupe de musique mais voilà, SAS-31 n'est pas un groupe ordinaire. La musique s'appuie sur des images en un ensemble multimédia nécessaire à faire passer les ambiances et le concept du Jardin de la maison H.

Le terme SAS, si on se fie au dictionnaire, signifie une petite pièce étanche qui relie deux milieux différents comme l'air et l'eau (sous-marin), ou l'air et le vide (vaisseau spatial) et par lequel passent les individus qui doivent aller d'un milieu vers l'autre. On peut donc pousser l'analogie à imaginer un passage entre la musique pop actuelle et une nouvelle musique à tendance électronique, une sorte de lien entre deux mondes ou même l'aller-retour entre les images et le son.

Pour comprendre un peu leur cheminement, il faut retourner quelques années en arrière puisqu'entre 1995 et 1999, Denis Ferland faisait partie d'un groupe musical dont je ne connais pas le nom, groupe qu'il a quitté en 1999 pour pouvoir explorer un nouvel univers musical sans aucune limitation. En s'inspirant des images de son frère Claude, il compose la musique qui accompagne l'installation multimédia de ce dernier, "Les ombres englouties du jardin de la maison H.", à la Galerie Verticale de Montréal. La même musique a aussi accompagné le court-métrage documentaire produit sur cette exposition et présenté dans le cadre du Festival International du Film sur l’Art 2002.

La chanson Funambule fera l'objet du premier vidéoclip du groupe qui peut déjà être visionné en partie sur le site Web du groupe. L'album est paru sur l'étiquette "L'Autre Terre", fondée pour l'occasion. Le fait de posséder sa propre compagnie de disques aura permis aux frères Ferland de créer sans aucune contrainte et c'est bien évident quand on écoute l'album, un univers onirique, chimérique et passablement dépaysant le tout enveloppant des images surréalistes qui incitent au questionnement.

En 2006, un deuxième album vient poursuivre l'aventure de Denis Ferland et de son groupe. De facture plus rock que le premier, on y retrouve une énergie différente, plus près du punk rock avec des textes revendicateurs. Une version qui pourrait plaire à un plus large public.

Autres reportages sur QuébecPop

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Au jardin de la maison H. 2003 Oui
Invertébré 2006 Oui

Retour à l'index