Retour à l'index


Sylvie Royer




Auteure, compositrice et interprète née un 1er mai (probablement dans les années 70), j'ai découvert Sylvie Royer lorsqu'elle a participé à l'album concept "Un rendez-vous dans l'irréel" avec d'autres artistes de grand talent (Patrick Olafson, Céline Faucher, Daniel Prudian, Maryse Ringuette et Benoit Martel).

Elle m'avait accroché avec la chanson "Je suis assise au bar", une chanson d'espoir et de désespoir qui nous fait réfléchir sur la condition des créateurs qui cherchent à sortir de leur solitude. Elle possède une voix atypique qui nous prend aux tripes, on ne peut pas s'empêcher de penser à Edith Piaf quand on l'entend chanter la douleur de ses chansons.

Je l'ai vue sur scène pour la première fois lors d'un spectacle de sa copine Céline Faucher. Deux très beaux duos sur des chansons de Barbara pour qui elles se promettent bien de monter un spectacle hommage un jour.

Dans le but d'en connaître un peu plus sur Sylvie, j'ai trouvé qu'elle avait remporté les honneurs des Francouvertes 1995 (la première édition). Selon ses propres commentaires, elle disait qu'en écrivant des chansons, elle avait l'impression "...d'être un arbre dont on extrayait la sève". Elle a régulièrement participé au Festival de la chanson de Montréal, comme les Sylvie Tremblay, Geneviève Paris, Luc de Larochellière, Cassonade, Pierre Létourneau, etc.

Elle a ensuite enregistré un album live au Zest "Acte premier" qu'elle a produit elle-même. Elle a ensuite chanté avec Jacques Higelin sur une scène européenne et n'a pas manqué de se faire remarquer par les cousins. Elle travaille habituellement avec l'auteur compositeur interprète et pianiste Jacques Rochon qui l'accompagne lors de ses spectacles, dont celui que j'ai vu à la Butte St-Jacques en mai 2003. De plus, avec son conjoint Thierry Fortuit, elle a fondé le duo Les Castors Célestes qui sont en train de préparer un premier album de chansons originales.

Autres reportages


Albums Année En Collection
Acte Premier 1996 Oui


Autres Photos


Retour à l'index