Retour à l'index


Louis Royer




Auteur, compositeur, interprète et poète, né le 27 octobre 1945, ce philosophe se définit comme un troubadour des temps modernes.

Extrait du site www.litterature.org:

"Il a étudié la philosophie et les lettres à l’Université Laval. En 1969, il a fait partie du groupe «Poètes sur parole» et a fondé, lors des événements d’Octobre ‘70, le groupe «La Cellule OSE». Cette même année, il a participé à la Nuit de la poésie du Gesù. Il a partagé la scène avec Gilles Vigneault et Félix Leclerc en 1971 et 1972, après avoir publié son premier recueil de poèmes, Poésie 0, aux Éditions de l'Arc en 1970.

Louis Royer a collaboré à plusieurs revues littéraires et culturelles dont Ratures, Cylindre et Inédits. l a œuvré dans le milieu éditorial et a occupé, tour à tour, les postes de lecteur, conseiller littéraire, traducteur, réviseur et correcteur, travaillant ainsi avec des centaines d’écrivains, notamment François Barcelo, Arlette Cousture, Georges-Hébert Germain, Jean O’Neil, Francine Ouellette, Yves Préfontaine et Louis-Martin Tard.

Directeur littéraire des Éditions Trait d’Union de 2001 à 2003, il y a créé les collections «Poésie du square», «Poètes vivants» et «Poètes disparus». Suite aux événements du 11 septembre 2001, il a dirigé et préfacé le recueil collectif Le 11 septembre des poètes du Québec, paru en 2002. En association avec la poète Tania Langlais sous le nom de « La Poesia », il produit et anime depuis septembre 2003 les récitals « Poésie du Quartier latin » et, depuis mai 2004, produit « Les Mardis du Sarajevo » (soirées de poésie, de contes, de chansons et de théâtre).
"

Lors de ces soirées, soit le troisième mardi de chaque mois, Louis est accompagné de deux musiciens du groupe de musique gitane Jtadi, Marie-Hélène Dion et Pierre Olivier Ouellet, pour son récital de chansons intitulé Prisonniers de la Voie lactée. Il partage cette soirée avec Annie Bujo, également auteure compositrice et interprète, qui y donne son propre récital, Chants de bataille, accompagnée par le pianiste et guitariste Vincent Collard.

A l'automne 2004, Louis quitte le Sarajevo et organise des soirées chanson à L'Inspecteur Épingle de la rue St-Hubert. Pour voir quelques reportages sur l'événement, cliquer ici.


Albums Année En Collection
??? Non

Retour à l'index