Retour à l'index


Chantal Renaud




Née le 26 août 1946, elle fût animatrice, auteure et interprète, mais aussi écrivaine et comédienne. Ayant débuté sa carrière comme animatrice lors de l'émission "Jeunesse Oblige" au milieu des années 60, elle avait auparavant travaillé comme journaliste au Photo-Journal en 1964.

C'est en 1967 qu'elle enregistre son premier 45 tours, "Comme un garçon" popularisée en France par Sylvie Vartan. Elle avouera plus tard avoir très peu de talent pour le chant... les sessions d'enregistrement étaient de véritables tortures pour celle qui devait tout de même connaître de grands succès sur disque, notamment "La Licorne", "Bevette Piu latte", "Ziuhuatanejo" et évidemment "Comme un garçon".

Elle participe à la revue "Les Girls" de Clémence Desrochers en 1969, troupe au sein de laquelle se trouve la future grande vedette Diane Dufresne. Elle dévoile quelque peu ses charmes dans le film "L'Initiation" de Gilles Carle en 1970.

Après une courte relation avec le chanteur Donald Lautrec, elle fait la rencontre du comédien Jacques Riberolles sur le plateau de tournage (le film "Finalement") en 1971, et s'établit avec lui en France.

Après la mort de son mari (Riberolles) en 1982, on la revoit au pays. En 1983, elle publie le livre "Le Loup Blanc" et en 1991, elle signe le scénario du film "Prince Lazure" dans lequel jouera une autre vedette de la chanson, Mitsou. Elle refait la manchette en 2002 suite à sa relation avec le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, qu'elle épousera en 2004.

Lien vers Biographie (Disques Mérite)

Site Retro Jeunesse60

Voyez des vidéos sur YouTube



Discographie





Comme un garçon

Comme un garçon - Zihuatanejo - C'est bon signe -

La source - Monsieur le boulanger - Plattsburg drive0-in-blues -

Bevette piu latte - Le vent de la montagne - Ne dis rien -

La licorne - Quand une fille aime un garçon - Opération vacances -

Macha - Petite fille de bon Canadien - Si tu t'imagines -

Le poisson et la demoiselle - Viens que j'te démanche - Julie bonbon -

Sayonara - Irrésistiblement -




Retour à l'index