Retour à l'index


Mathieu Provencal




Né le 1er octobre 1983, Mathieu est un auteur-compositeur-interprète originaire de Montréal. Issu d’une famille pour qui la musique est un véritable mode de vie, il se découvre très jeune des intérêts et affinités avec ses cousins guitaristes et oncles chansonniers. Sa passion lui sera confirmée en 1994 lors de sa dernière année d’école primaire. Mathieu monte alors un numéro dans le cadre d’un concours de talents soulignant la fin de l’année scolaire et remporte le premier prix! Du haut de ses 12 ans, une première victoire en main, il reçoit comme ultime récompense sa première guitare classique, gracieuseté de son père. La musique prendra dès lors une place très importante dans sa vie.

Au secondaire, désireux de poursuivre son apprentissage musical, il s’inscrit à l’option musique tout en suivant une formation en charpenterie menuiserie. D’abord sérieusement tenté par la batterie, il opte finalement pour la guitare et se risque pour la première fois à griffonner et à composer quelques chansons de son cru. D’abord un passe-temps, c’est finalement la découverte du rythm & blues qui lui donnera l’inspiration nécessaire pour aller au bout de ses ambitions musicales. Séduit par cette musique qui s’apparente très bien à sa voix et à sa personnalité, il prend l’initiative de fonder tour à tour les groupes Soberly Band, Math et les coyotes et Le Maudit Blues Band.

En 2003 le chanteur qui, avec ses lascars musiciens, écume les bars et les festivals depuis plusieurs années, s’associe pour la première fois à une agence de spectacle à titre d’artiste solo. S’accompagnant à la guitare et donnant jusqu’à quatre prestations par semaine, il prend rapidement de l’assurance et commence à faire parler de lui dans l’industrie musicale. Riche de ses nombreuses expériences scéniques et se sentant fin prêt à tenter sa chance chez les professionnels, l’auteur-compositeur-interprète se décide enfin à frapper aux portes des principales maisons de disques québécoises. Le 1er octobre 2004, à la faveur de rencontres heureuses et d’efforts soutenus, il décroche un premier contrat de disque.

L’année 2005 sera placée sous le signe du travail, mais également de la réussite. Il enregistre et lance l’album Dans le vide qui jette les bases de son style rock. L’album est bien accueilli et quelques extraits dont Un grand voyage font très bonne figure sur les palmarès radio. Il renoue ensuite avec les planches et entreprend une tournée dans tout le Québec. Plus que tout, la scène est sa passion, il y excelle!

Fin 2006, d’un commun accord, il met un terme à sa collaboration avec sa compagnie de disque et à la même époque, décroche un rôle dans la revue musicale Flower Power. C’est lors de l’un de ces spectacles que Paul Lévesque et Caroline Cloutier le remarquent. Leur rencontre s’avère un véritable coup de foudre professionnel et se solde par la signature d’un nouveau contrat chez Les Disques Artiste.

C’est ainsi doté d’une solide expérience que Mathieu Provençal lance Pour ne pas être seul, son deuxième album en carrière. Heureux amalgame de rock et de rythm & blues, les sujets qu’il y aborde sont aussi profonds que lumineux. Une belle histoire appelée à se poursuivre, un artiste qui n’a pas fini de faire parler de lui, mais surtout, de se faire entendre…



DISCOGRAPHIE





Dans le vide (Mai 2005)

Un grand voyage - Réanime ma vie - Sans trop l’savoir -

Le sablier - Si seulement t’existait - Dans le vide -

Brille encore - La fleur de ma patrie - Ailleurs -

J’ai traversé mes illusions - Un paradis heureux - Ca me rappelait nous deux - Sans fin .





Pour ne pas être seul (Septembre 2008)

Tu m'as appris - Ton refrain - Brise d’été -

L’écho de ta voix - S’oublier - Quand t’es pas là -

Sans répit - Délivre-moi - La 417 vers l’ouest -

Étrange sentiment - Soleil brûlant - Pour ne pas être seul .




Retour à l'index