Retour à l'index


Bazar Polémil




Groupe formé de Thierry Beaupré Gateau (contrebasse), Jean-Etienne Joubert (batterie, percussions), Josianne Laberge (violon, mandoline, voix), Martin Desjardins (saxophone alto, ténor & baryton, clarinette), Antoine Bretel (piano, guitares, flûte) et Hugo Fleury (accordéon, guitares, voix principale).

Espèces de troubadours des temps modernes, le groupe a vu le jour en 1999 à Québec, a donné près de 250 spectacles au Québec, incluant Les Francouvertes, le Coup de Coeur Francophone 2001 / 2003 et Les Francofolies 2001. Ils ont, entre autres, remporté le Félix de "L'album alternatif" ainsi les MIMI "Étoile montante" et "Album de l'année" en 2004.

La musique du groupe n'a pas de frontières, s'activant autour des musiques du monde, parfois ça sonne tzigane / klezmer, parfois méditerranéen, parfois français de France, toujours créatif, jamais blasant. Je les ai vus au Coup de Coeur 2003 et je suis tombé sous le charme (comme toute la foule d'ailleurs).

Le premier album du groupe que j'ai entendu s'intitule Chants de mines et comporte 14 chansons très diverses dont la superbe Damné Ramdam. Il a été enregistré aux Studios Piccolo de Montréal en février 2003, sous la réalisation de Carl Talbot.

Eux-mêmes se décrivent ainsi:"Collectif de création musicale oeuvrant dans le domaine de la chanson subversive et s'inspirant des musiques du monde imaginaire et du folklore universel ! Groupe formé de 6 musiciens saltimbanques fauteurs de rêve et d'ivresse, amoureux des mots et des musiques de tous genres"

À l'automne 2005 ils récidivent avec un nouvel opus intitulé Avale ta montre qui regroupe 13 nouvelles pièces. Toujours réalisé par Carl Talbot, l'album continue s ur la lancée des précédents avec ses musiques qui mettent en vedette les guitares, les cuivres et le violon. Entre le swing de Culturé bien élevé et La chanson du vaurien, le ska de Qu'à cela ne tienne, le klezmer de Fantasme bulgare & L'usure, on retrouve du charleston sur Gaétan, un style chansonnier sur Tourner le vent & L'homme tonneau, ou encore du rock'n surf sur Mode d'emploi, chanson créée lors d'un projet avec des étudiants du CEGEP d'Alma. Les textes sont parfois humoristiques et donnent même dans la critique sociale et la satire. Ils savent mettre en lumière certains travers de notre quotidien ou de celui de nos gouvernants, notamment sur l'excellente Les chiffres vont parler.

Au printemps 2007, le groupe annonce qu'ils mettent un terme à l'aventure.

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Clair de lune 2001 Non
Chants de mines 2003 Oui
Avale ta montre 2005 Oui

Retour à l'index