Retour à l'index


Yvan Pion




Auteur, compositeur et interprète, Yvan est originaire de St-Hyacinthe. Dès l'âge de 16 ans il monte sur scène, jouant de la guitare, du piano et de la batterie. Grand amateur du chanteur Phil Collins, il se met alors à écrire et interpréter ses propres chansons.

Il fait des études en Sciences Politiques à l’Université du Québec à Montréal, mais c'est vraiment la chanson qui l'attire. En 1986, il se présente comme ACI au Festival de Granby avant de se rendre en finale l'année suivante. Il y rencontre Richard Séguin qui l'encourage à travailler le côté "compositeur" pour enrober et mettre ses textes en valeur. Il travaille ensuite avec Robert Léger (Beau Dommage) et Sylvain Lelièvre, dont il suit l’enseignement sur « le métier de parolier » au Collège Maisonneuve.

En plus de faire de la chanson son métier, Yvan travaille très fort à intéresser les jeunes des écoles secondaires à la chanson québécoise en offrant une cours intitulé "La Chanson québécoise de la colonisation jusqu’à nos jours". Un événement dramatique, le décès de son frère, le poussera encore plus à s'impliquer avec les jeunes et il devient le porte parole de Tel-Aide dans sa région.

C'est en 2001 qu'Yvan grave son premier disque compact, intitulé "Maison" sur lequel il signe toutes les chansons dont une justement "Brother" est dédiée à la mémoire de son frère décédé. Il a une voix qui nous rappelle étrangement Richard Séguin, celui-là même qui l'a incité à pousser plus loin sa démarche musicale.

Au cours de sa carrière, sa voix fût très en demande, que ce soit au sein des revues comme "Les Rock’n Rollers" et "Les Crooners" ou avec le fantaisiste Claude Blanchard avec qui il a donné plus de 150 spectacles lors de la tournée "C’est beau la vie". Il fût même Engelbert Humperdinck dans un spectacle hommage à Tom Jones et Engelbert Humperdinck, ce avant de faire partie du spectacle Viva Casino.

A l'automne 2003, il lance un deuxième album intitulé "Les mots du monde" sur lequel il s'est inspiré de plus de 300 textes qu'il a reçus, racontant les expériences, les peurs et les douleurs des différents auteurs. C'est suite aux événements du 11 septembre 2001 qu'Yvan a lancé cet appel à tous. Extrêmement touché par toute cette douleur, il a choisi de chanter les "maux" du monde à travers les "mots" du monde. Après quelques écoutes de l'album, je reste accroché sur la chanson titre et je dois avouer qu'il vient habilement nous chercher.

De part son projet de véhiculer et faire connaître la musique québécoise à travers la province, Yvan est très près du monde de l'éducation et des jeunes qui fréquentent nos différentes écoles. Certains étaient présents lors du lancement et j'ai senti qu'ils retrouvaient en lui un homme ouvert, disponible qui leur inspirait beaucoup de respect. C'est tout à son honneur.

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Maison 2001 Oui
Les mots du monde 2003 Oui

Retour à l'index