Retour à l'index


Guy Perreault




Auteur, compositeur et interprète de la région montréalaise, Guy habite l'Outaouais depuis 1975. C'est l'année suivante qu'il compose La Rêverie du bureaucrate, qui lui vaudra le premier prix au Festival de la chanson de l'Outaouais deux ans plus tard. En 1980, il présente son premier one-man show intitulé L’Homme de la ville, qui sera présenté à Ottawa, Hull, Montréal et Québec. En décembre 1981, il en présente trois extraits au Festival de la chanson de Granby et remporte le premier prix des auteurs-compositeurs-interprètes.

En 1982, il repart en tournée avec un nouveau spectacle, Veuillez agréer, qui sera capté et diffusé par deux réseaux de télévision : Radio-Canada et Radio-Québec. En 1984, il collabore à la revue musicale du Temps de Fêtes, Noël, c’est pas un cas d’eau, se dévoilant ainsi au public sous une autre facette, celle d’un humour cinglant et complètement loufoque. En 1987, il fonde avec des amis musiciens et comédiens La Famille gonflable, spécialisée dans les variétés musicales à saveur humoristique. C’est ainsi que sont nés Les Flamants roses, présentés au Spectra de Gatineau tout l’été 1987, Mal de neige, une commande spéciale présentée au festival Bal de neige d’Ottawa en 1988 et 1989, et Les Hull’s Angels, le clou du Festival de la bicyclette de Hull en 1988.

Renouant avec le one-man show, Perreault crée en 1988 Le Cas Brel, un hommage particulier à Jacques Brel, disparu dix ans plus tôt, qui sera présenté à maintes reprises des deux côtés de l’Outaouais. La même année, sa chanson Déchaînons les vieux, interprétée par Micheline Marin, est choisie par Radio-Canada d’Ottawa pour le tournage d’un vidéoclip.

Quelques années plus tard, fort d’une maturité acquise au fil de l’expérience, il écrit Terra Nostra, son spectacle le plus homogène, le plus achevé et le mieux bâti, — « de la grande classe », peut-on lire dans les journaux — qu’il présentera tour à tour à Hull, Ottawa, Gatineau, Québec, Montréal et Toronto. La chanson-thème Moi la Terre est interprétée au concours Ontario Pop de 1995 et décroche le prix de la chanson primée décerné par la SOCAN.

En 1994, Perreault revient à l’écriture humoristique et pond avec trois autres membres de La Famille gonflable la revue musicale Cash-Cash, un franc succès du rire en Outaouais, dont la troupe donnera jusqu’en 1999 près d’une centaine de représentations. En 1996, après des années d’efforts, de tentatives et de recommencements, Perreault produit à son propre compte son premier disque compact, Terra Nostra.

En 1998, la vie s’arrête... Il perd une enfant dans des circonstances tragiques, ce qui le fait sombrer dans une léthargie qui sera longue à secouer. Il boude sa guitare, ne prend plus aucun plaisir à l’écriture et refuse systématiquement les invitations. La muse n’est pourtant qu’endormie. Sous la pression insistante d’amis fidèles, et surtout de Claire Poirier, qui organise les soirées hebdomadaires de Poésie Liquide, Perreault se remet peu à peu à l’écriture. Il fréquente les bistros culturels, renoue discrètement avec la scène et se fait remarquer entre autres aux Lundis de la Poésie, qui réunissent chaque mois la faune des poètes au Bistro Le Troquet de Hull.

En 2001, un ami français lui propose de chanter en France, à la Biennale du théâtre des régions, tenue l’année suivante à Morteau en Franche-Comté. Le sort semble vouloir prendre un tour favorable. Dans l’avion qui l’amène à Paris en juillet 2002, Perreault met la dernière main à une chanson qui « fera un tabac » chez les cousins français : Shalom.

La majorité du texte précédent est extrait du site officiel de Guy Perreault que je vous invite à visiter.

De mon côté, j'ai connu Guy à l'automne 2005 alors qu'il a accepté de donner son spectacle lors d'une soirée Entre le Rouge et le Noir à Gatineau. Il a ensuite accepté de co-animer l'événement et j'y ai découvert un homme sensible, doué d'une intégrité à toute épreuve. Sa chanson Shalom est d'une force peu commune et est même devenue en quelque sorte la chanson thème des soirées de l'Outaouais.

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Terra nostra 1996 Oui
Shalom 2003 Oui

Retour à l'index