Retour à l'index


Patof




Gregor de son prénom. Né à Bobbrouisk, une petite ville de quatre habitants, dans les steppes blanches de la Sibérie...
En 1973, devant le succès inattendu du personnage, on confie à Jacques Desrosiers l'animation de « Patofville ». L'écriture des textes est confiée à Gilbert Chénier, qui est déjà habitué à collaborer avec Desrosiers. Dans cette émission, Patof est le maire du village et habite dans une bottine géante; Gilbert Chénier est Polpon, le chef de policier et de pompier (d'òu son nom) et a comme maison une théière parce que dans l'émission il adore le thé. Puis Roger Giguère est le fameux Général Itof, un espion russe qui habite dans une citrouille. Ces personnages colorés vivront toutes les situations qui peuvent arriver dans un village... un village peuplé de champignons multicolores et d'arbres dont le tronc est en cannes en bonbon!

D'autres personnages feront régulièrement leur appartition comme Madeleine Arbour qui bricolera avec les enfants, Boulik, le fidèle chien de Patof et le grand chef Amikwan qui viendra raconter des légendes amérindiennes. Malheureusement, en 1975, Gilbert Chénier meurt. C'est une perte immense pour Jacques Desrosiers qui perd un grand ami, et c'est une perte qui s'avère irréparable pour le personnage Patof.

On engage un autre scripteur, on remanie le décor et on change la formule de l'émission, « Patofville » deviendra « Patof voyage ». L'action se déroule maintenant à la gare de Patofville. Deux nouveaux personnages font leur apparition : le chef de gare, Monsieur Tut-Tut, interprété par Denis Drouin et Fafouin, interprété par Roger Giguère, le souffre-douleur de Patof. On confie aussi à Desrosiers, l'animation d'une autre émission en onde les fin de semaine, du nom de « Patof raconte ».

Dans cette émission Patof lis les lettres des enfants et chante des chansons de son album « Patof Rock ». Les émissions connaissent quand même du succès, puis en voulant faire peau neuve, comme on avait fait avec Patof pour le « Capitaine Bonhomme », la marionnette Monsieur Tranquille, Roger Giguère, fait son apparition. Tranquille connait rapidement le succès, Patof tombe dans l'ombre.

Tranquille aura finalement sa propre émission. C'est la fin du clown Patof à la télévision.


Discographie





22 grands succès (1974)

Patof blue - Bonjour les enfants - Shede-lee-dee - Gazou -

Si tu souris - Pif pof Patof - Tapis magique -

Je veux du soleil et des chansons - La plus belle poupée du monde - Quel bonheur -

Tous les enfants du monde - Patofville - Balade pour un clowns -

Le cirque de Russie - Patof le roi des clowns - L'éléphant tic-tac -

Oh! les enfants - Goodbye, au revoir, dasvidanie - Bienvenue dans ma bottine -

Patofleur - Gregor - La ville des Patofvillois -



Retour à l'index