Retour à l'index


Florent Pagny




Malgré une carrière en dents de scie, Florent Pagny a non seulement imposé sa liberté de penser mais a aussi prouvé à la face du monde qu’il était un chanteur doué, polyvalent et sincèrement engagé...

C’est en 1961 à Chalon-sur-Saône que Florent Pagny voit le jour. Très jeune, Florent se passionne déjà pour le chant et la comédie (à l’image de sa mère, il est fan de Luis Mariano) et se lance dès l’âge de 13 ans dans une carrière artistique.

A 16 ans, Florent quitte sa Province, bien décidé à conquérir Paris, et, comme la plupart des musiciens en herbe, rencontre de nombreux obstacles et difficultés pour démarrer sa carrière. Mais la chance lui sourit enfin lorsqu’il fait la connaissance de l’acteur et producteur Dominique Besnehard dans une discothèque. Ce dernier lui propose en effet son aide pour percer dans le cinéma et lui obtient un rôle dans « La Balance » de Bob Swaim puis dans d’autres films où Florent campera surtout des seconds rôles.

Mais le jeune Florent n’a pas oublié son désir premier de faire de la musique, et revient à la chanson en 1987 avec un premier titre, « N’importe quoi » (dont les paroles traitent de la drogue et de ses conséquences désastreuses) qui obtient un franc succès. Malgré une place au Top 50 occupée pendant des semaines, le look très cuir et la grande gueule de Florent ne provoque pas que des émules.

Cependant, il est incontestable que Pagny a du coffre et du talent. Avec sa voix de ténor, il défie les critiques et convainc le public grâce de nouvelles chansons qui font un tabac, « Laissez-nous respirer » et « Comme d’habitude » (reprise du tube phare de Claude François que l’on connaît aussi en version anglaise sous le nom de « My Way »).

Après moult histoires orageuses avec les médias (auxquels Pagny répondra par un titre vengeur, « Pierre qui roule »), une relation ultra médiatisée avec Vanessa Paradis, Pagny sort son premier album qu’il appelle « Merci ». Le public sera au rendez-vous, même si la presse continue à descendre en flèche la musique du chanteur rebelle que même les Inconnus se plaisent à parodier sous le nom de « Florent Brunel » (mix de Patrick Bruel et Florent Pagny) avec leur chanson hilarante « Casser les couilles ».

Malgré le succès, les concerts qui font le plein, et la renommée, Pagny traverse ensuite une période difficile, seul, sans argent (il a tout claqué pendant ses moments de gloire) et oublié de tous. Sa bonne étoile ne l’a pourtant pas quitté puisqu’en 1994, Pagny sort un nouvel opus, « Rester Vrai » qu’il a écrit avec Jean-Jacques Goldman et qui fait beaucoup parler de lui. De plus, Florent ne renoue pas seulement avec le succès, il rencontre aussi la femme de sa vie, Azucena qui le comble totalement et lui donnera un fils, Inca, en 1996.

Pagny est donc à nouveau lancé et le chanteur sort quelques temps après une compilation intitulée « Bienvenue chez moi » qui contient une version poignante de « Caruso », une chanson puisée dans le répertoire de l’italien Lucio Dalla. Ce best-of conquiert le public et se vend comme des petits pains.

Mais c’est avec « Savoir Aimer » que Pagny atteint la consécration. Il peut remercier Pascal Obispo qui lui a écrit LA chanson (du même nom que l’album) qui le propulsera pour longtemps au sommet des charts en 1997. Désormais, tout le monde reconnaît le talent de Pagny et les critiques hier acerbes sont aujourd’hui toutes unanimes pour célébrer le chanteur.

Florent peut désormais jouir d’une grande liberté artistique, et on peut le retrouver sur scène avec Johnny et Pavarotti, puis à nouveau dans les bacs en 1999 avec un album de reprises de grands standards à la sauce techno.

Désormais serein et tranquille concernant son avenir musical, Pagny s’en va vivre en Patagonie (Argentine) avec femme et enfant pour mener un existence placide en contact permanent avec la nature.

Florent fait cependant quelques aller-retours vers le France pour sortir notamment une nouvelle galette intitulée « Châtelet Les Halles » en 2000. Pagny revient ensuite un an plus tard avec un album de duos sobrement appelé « 2 » où l’on peut retrouver Pascal Obispo, Axel Bauer, Eddy Mitchell, Lara Fabian, Natasha St Pier, ou encore Calogero.

En 2003, Florent Pagny change de style, troque le bouc contre les locks et sort « Ailleurs land » qui contient notamment le titre anti-fisc, engagé et rebelle, « Ma liberté de penser ». Les paroles militantes et la texture acoustique font l’unanimité et l’on peut entendre le titre sur toutes les ondes.

A la fin de l’année 2004 paraît « Baryton », un recueil en musique où l’on peut découvrir un ensemble de reprises chantées avec force et intensité par un Pagny au meilleur de lui-même, et qui doit rendre Pavarotti fou de jalousie.

Son dernier album,"Abracadabra", est sorti en 2006. Il bénéficie des collaborations prestigieuses de Gérard Manset, Christophe Miossec, Raphaël et Daran.


Discographie





Abracadabra (2006)

Le mur - Je suis - La ou je t'emmenerai -

Comme l'eau se souvient - Désolé - Ca change un homme -

Vivons la paix - J'ai beau vouloir - Abracadabra -

Envers et contre moi - A tout peser a bien choisir -





Ailleur Land

Je trace - Ailleurs land - Ma liberté de penser -

Je parle même pas d'amour - La folie d'un ange - Le feu à la peau -

Sauf toi - Demande à mon cheval - Mon amour oublie que je l'aime -

Guérir - Sur mesure -





Baryton

Integrale du spectacle CD - 1 -

Integrale du spectacle CD - 2 -









Bienvenue chez moi

Bienvenue chez moi - N'importe quoi - Si tu veux m'essayer -

Tue moi - Est-ce que tu me suis - I don't know (en duo avec Noa) -

Caruso - Jamais (en duo avec Johnny Hollyday) - Laissez-nous respirer -

Presse qui roule - Qu'est-ce qu'on a fait - Oh happy day -





Chante Brel (2007)

La chanson de Jacky - Orly - Ne me quitte pas -

Mathilde - La fanette - La chanson des vieux amants -

Au suivant - Le dernier repas - Les bourgeois -

Vesoul - Ces gens la -





Chatelet - Les Halles

Chatelet Les Halles - Comment je saurai - Y'a pas un homme qui soit né pour ça -

Un mot de Prévert - L'Air Du Temps - Les ombres -

La solitude - Et Un Jour Une Femme - Dix choses -

Terre - Le temps joue contre nous -

La légende de Carlos Gardel - Quelques mots -




Deux

We are the champions (David Hollyday) - Et maintenant (Lara Fabian) - L'air du temps (Cécilia Cara) -

On n'oublie pas d'ou l'on vient(Pascasl Obispo) - Les emmerdes (Patrick Bruel) - Chanter (Isabelle Boulay) -

Terre (Axel Bauer) - La poupée qui fait non (Kad) - Châteletlesl es hales (Calogero) -

Pas de boogie woogie (Eddy Mitchel) - Et un jour une femme (Marc Lavoine) - La-bas (Natasha St-Pierre) -

L'eau (Daran) - Savoir aimer (Souad Massi) - Con te partiro -




En concert

CD - 1
Chanter - Une place pour moi - Si tu veux m'essayer -

Loin de toi - Savoir aimer - Est-ce que tu me suis -

Bienvenue chez moi - L'aigle noir - Dix secondes autour du monde -

Solo le pido a dios - Dors -

CD - 2
Sierre Cuadrada - Medley:- Merci - N'importe quoi -

Presse qui roule - Les hommes qui doutent - Caruso -

D'un amour à l'autre - Tue moi - L'envie -

Mourir les yeux ouverts - Le blues -




Merci

Merci - Ca fait des nuits - J'te jure -

On est juste de passage - Questions sans réponse - Reste chez toi -

Pour la vie - Prends ton temps -

Emergeney - Presse qui roule - Heureux de vivre -





Réaliste

Tue moi - Qu'est-ce qu'on fait - Elle dit -

Aveugles du pouvoir - Et qui sait - Tout seul ensemble -

Paupières mi-closses - Economie est une déesse -

Ma vie de mort - Bien sûr qu'il n'y a rien à dire -





Recreation

CD - 1
Les parfums de sa vie (Je l'ai tant aimée) - Pars - SOS amor -

Requiem pour un con - Il voyage en solitaire - J'oublierai ton nom -

Jolie môme - Vendeur de larmes - Hygiaphone -

CD - 2
Quand j'étais chanteur - Une seule journée passée sans elle - Heures hindoues -

Chère amie (Toutes mes excuses) - Voila c'est fini - Tu manques -

Partir - Antisocial -



Rester vrai

J'irais quand même - Si tu veux m'essayer - Rêve aussi le jour -

Est-ce que tu me suis - Comme de l'eau - Rester vrai -

Rappelle-toi de tes rêves - Les hommes qui doutent - Loin -

Vent d'Orient - Jamais -





Savoir aimer

Savoir aimer - Dors - Sierre Cuadrada -

Mourir les yeux ouverts - Loin de toi - Une place pour moi -

Protection - Combien ça va - Chanter -

Solo le pido a dios - D'un amour à l'autre -





Triple best of Florent Pagny (3 Cd 10/11/2008, Mercury

CD1
1- De part et d'autre - 2- Compter Les Bisons - 3- La Ou Je T'Emmènerai - 4- Ma Liberte De Penser -

5- A Tout Peser A Bien - 6- Je Trace - 7- Terre - 8- Ailleurs Land -

9- Et Un Jour Une Femme - 10- Chatelet Les Halles - 11- Savoir Aimer - 12- L'Air Du Temps -

13- Dors - 14- Chanter - 15- Oh Happy Day -

16- Bienvenue Chez Moi - 17- Caruso - 18- D'Un Amour L'Autre -

CD2
1- Io Le Canto Per Te - 2- La Chanson De Jacky - 3- Jolie Mome - 4- Un Ami -

5- Con Te Partiro - 6- Et Maintenant - 7- Vesoul - 8- Les Parfums De Sa Vie -

9- We Are The Champions - 10- Guide Me Home - 11- La Fanette - 12- E Lucean Le Stelle -

13- L'Eau - 14- Fernand - 15- La Donna E Mobile -

16- Amsterdam - 17- Nessun Dorma -

CD - 3
1- Merci (Normal) - 2- Si Tu Veux M'Essayer - 3- Vent D'Orient - 4- Les Hommes Qui Doutent -

5- Tue-Moi - 6- Qu'Est Ce Qu'On A Fait - 7- Jamais - 8- Paupieres Mi-Closes -

9- Est-Ce Que Tu Me Suis - 10- Ca Fait Des Nuits - 11- N'Importe Quoi -

12- Rester Vrai - 13- Presse Qui Roule - 14- Bien Sur Qu'Il N'y A rien a dire-



Tout et son contraire (8 novembre 2010)

Si Tu N'Aimes Pas - Te Jeter Des Fleurs - C'Est Le Soir Que Je pense Ma Vie -

Je Laisse Le Temps Faire - 8ème Merveille - Tout & Son Contraire -

J'ai Tort - J'ai Arrété De Rêver - Après L'Amour -

La Paix - Chacun Est Un Cas -






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\