Retour à l'index


Patrick Olafson




Auteur, compositeur, interprète et comédien, Patrick est reconnu pour son immense talent vocal. Je l'ai découvert alors qu'il faisait partie de la production Un rendez-vous dans l'irréel avec 5 autres interprètes de haut niveau.

J'ai appris par la suite qu'il avait aussi fait partie des productions Le petit prince, Grease, Jerusalem et Jeanne la pucelle, des comédies musicales dans lesquelles il avait l'occasion de mettre en valeur non seulement sa voix, mais aussi ses capacités de comédien. Au théâtre et à la télé, il a joué dans Bousille et les justes, Steinberg et Foolish heart.

Lors de son premier spectacle solo donné le 24 avril 2004 au Studio Théâtre de la Place des Arts, j'ai eu l'occasion d'apprécier la prestation de Patrick. Devant une salle comble (et comblée) et, bien que nerveux pour son premier spectacle en solo, il a réussi à dérider la foule en plusieurs occasions comme lors de la présentation de la pièce Baiâo do acordar qu'il a faite en portugais.

Accompagné de Marc André Cuierrier au piano et à la flûte, il s'est lui-même assis au piano le temps d'une chanson. Parmi celles-ci, des coups de coeur de l'interprète comme Mon amour (Nilda Fernandez), Les journalistes (Jean-Pierre Ferland), Celui-là (Eddie Marnay), Avant de m'assagir (Ferland), A bout de souffle (Claude Nougaro), etc, mais aussi des créations mettant de l'avant des textes et parfois des musiques de Patrick comme J'arrive, Exil, Envole-toi, Au dessus de moi et Elle dort. Ce fût une belle soirée offerte avec émotion et sensibilité.

Par la suite, Patrick a récidivé avec un spectacle hommage à Michel Legrand avant de graver un album dédié aux chansons de ce dernier. On y retrouve donc Les parapluies de Cherbourg (texte d'Eddy Marnay), Les moulins de mon coeur et de nombreux classiques du patrimoine français et anglais.

Reportages sur QuebecPop



Albums Année En Collection
Un rendez-vous dans l'irréel 2002 Oui
Patrick Olafson chante Michel Legrand 2007 Oui

Retour à l'index