Retour à l'index


Moonlight Girls




Reprenant le style des Andrews Sisters, les Moonlight Girls (trois jeunes femmes bien québécoises) font revivre les années 30-40 où le swing faisait partie de la culture populaire, histoire d'oublier la guerre qui sévissait à l'époque.

Ainsi donc, Isabelle Gagné, Nathalie Albert et Mylène Gauthier y vont de classiques du genre, de Lullaby of Broadway à In the mood, de Tico tico à Blue moon, de Boogie woogie bugle boy à Rum and Coca cola, en passant par une chanson inédite de Beau Dommage, Rue Ste-Catherine.

Cette dernière chanson a de quoi nous laisser perplexe... le fond est tout à fait Beau Dommage alors que la forme (swing) lui donne une toute autre dimension. C'est à croire que les chansons du tandem Léger-Huet n'ont pas d'âge, elles ont fait mouche dans les années 70, elles le font encore dans les années 2000 et auraient pu le faire dans les années 30-40.

Avec les Moonlight Girls, les puissantes harmonies vocales se conjuguent avec de superbes cuivres et saisissent tout à fait le son de l'époque.

Historique du groupe:

Isabelle Gagné est originaire de Cap St-Ignace au Québec, elle a étudié au CEGEP de Ste-Foy, ainsi qu'aux Universités Laval et de Montréal. Son background en chant classique (elle est soprano) lui a permis de chanter avec l'Orchestre Symphonique de Québec, de faire partie de la distribution de l'opéra Platée de J.-P. Rameau ainsi que de la comédie musicale Show Boat. Après de multiples engagements divers, elle fonde le trio des Moonlight Girls en 1997.

Nathalie Aubert est originaire de Hollande mais habite au Québec depuis plusieurs années. Passionnée des arts de la scène, elle a d'abord été gymnaste et ballerine (classique) avant de se tourner vers la photographie et le théâtre. Étudiante en musique classique à l'École Vincent D'Indy, elle a participé à plusieurs comédies musicales, notamment West Side Story et Damn Yankees, ainsi qu'aux opéras Turandot et L'incoronazione di Poppea. Elle a chanté avec l'Ensemble vocal de Montréal Pop et participé au Concours de musique du Canada en 1999 et 2000. Récipiendaire d'une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, elle a joint les rangs du trio en 1998.

Mylène Gauthier a suivi une formation en piano et en chant pour éventuellement se produire aux Foufounes Électriques (un peu loin du style swing)... Éclectique dans ses choix musicaux, elle s'intéresse aussi à la comédie musicale et au swing. Elle joint les rangs des Moonlight Girls en 2002 et continue de se produire dans des spectacles rock avec le groupe Zoom Out.

Ensemble, les trois jeunes femmes ont donné de multiples spectacles au cours des deux dernières années, notamment au Festival de Jazz 2004. Elles ont aussi été choisies comme choristes officielles de l'émission Un air d'été.

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Moonlight Girls 2004 Oui

Retour à l'index