Retour à l'index


Nelson Minville




Auteur, compositeur et interprète né à Grande-Vallée (Gaspésie) le 28 juillet 1967, il a un lien de parenté lointain avec Manuel Brault (dont le vrai nom est Marcel Minville) et Anne Minville (du groupe Parallèle). Il entreprend une carrière artistique à l'âge de 15 ans (en 1982) et c'est vers 1985, alors qu'il fait partie du groupe Tetrahead (avec Daniel Minville, le frère de Marcel et Anne) qu'il remporte le concours CEGEP en Spectacle.

En 1988, il obtient son baccalauréat en arts de l'Université Laval en combinant une mineure en création littéraire, une mineure en littérature québécoise et une mineure en sociologie. La même année, il remporte le premier prix du concours musical de Petite-Vallée, avant de se voir offrir le prix de la meilleure chanson au Festival de Granby en 1989.

Sur disque, il connaît son premier succès commercial avec Les Bras de Satan en 1991, année où il sera du spectacle de la St-Jean à Montréal. Il nous offre un son folk-rock avec même une incursion reggae sur Chassés du paradis extrait de son deuxième album, sur lequel on peut noter la présence du guitariste Michel Cusson.

En 1996 & 1997, il poursuit des études en journalisme à l'Université de Montréal. Au cours de sa carrière, il a publié trois albums de chansons: Premières Nuits (1990), Pour la suite des choses (1992) et Centre-Ville (1998). Il a travaillé comme auteur et/ou compositeur pour Laurence Jalbert, Luce Dufault, Les BB, SoWatt, Lynn Jodoin et Pierre Robichaud (du groupe néo-brunswickois 1755).

Impliqué auprès des artistes émergents, il a assuré la direction artistique du Festival de la Chanson de Granby (de 1997 à 2000) ainsi que de la Chant'Eau Fête de Charlevoix (de 2001 à 2004). De 2001 à 2004, il a aussi agi en tant que formateur au camp chanson de Petite-Vallée ainsi que sur divers projets mis de l'avant par Le Coup de Coeur Francophone et la Maison de la Chanson du Québec (Alberta, Saskatchewan, Manitoba, Ontario francophone et Québec).

Au fil des années, il a donné des centaines de spectacles de chansons à travers le Québec et le Canada avec, entre autres, le Show de la St-Jean à Montréal en 1991, le Festival d'Été de Québec en 1999 et les Francofolies de Montréal (1991, 1992 et 1999). Il a aussi effectué une tournée de 10 spectacles en France en 2001.

Outre la chanson, Nelson s'est distingué par l'écriture d'une dramatique pour la radio de Radio-Canada, intitulée Une rivière avant la nuit, avec les voix de Marc Béland, Danièle Panneton et Annie Cotton (réalisation Line Meloche en 1997) et la publication d'une nouvelle dans le cadre d'un collectif d'auteurs québécois, L'Instant Fragile avec la collaboration de Marie-Claire Blais, Raymond Lévesque, Sylvain Rivière et autres (Humanitas, 1994). Il a été membre du Jury pour divers organismes et concours comme Musicaction, le Festival en Chanson de Petite-Vallée, le Festival de Granby, CEGEP en Spectacle, le Festival de St-Ambroise, etc. Finalement, il a aussi été compositeur pour le Théâtre de la Parlure de Cap-aux-Meules aux Iles-de-la Madeleine en 1991 et 1992.

Ecoutez sur MySpace Music





DISCOGRAPHIE





Pour la suite des choses (1992)

Pour la suite des choses - Chasses du paradis - L'amour brule encore -

Le fleuve - Les voleurs de lune - Les yeux d'Anna -

Lorsque l'automne - Manquer de toi - Ne cherche plus - Pars avec moi .






Retour à l'index