Retour à l'index


Caroline Marcoux/Gendron




Auteure, musicienne et interprète née le 16 avril 1989, elle a fait ses classes au sein du groupe Aucun Regret pendant l'aventure MixMania. Musicienne accomplie (violon et claviers), Caroline a la musique dans le sang et il n'est pas surprenant, pour quiconque la côtoie, qu'elle choisisse de se lancer en solo et d'en faire un choix de carrière.

Encore toute jeune, Caroline a suivi des cours de ballet moderne, de danse sociale, de violon, profitant de programmes musiques-études qui lui permettent ainsi de concilier son talent inné pour les arts et les cours académiques obligatoires. Bien de son temps, elle aime la musique pop et c'est à l'âge de douze ans qu'elle réalise qu'elle aimerait faire carrière dans ce style musical. Poussée par une amie à s'inscrire à un nouveau concours visant à dénicher 4 jeunes filles pour former le groupe Aucun Regret, elle est choisie parmi les gagnantes. Le reste est un peu comme un conte de fées, pendant une année complète, MixMania lui permettra de faire l'expérience de la télé et de la scène, elle se rend même aux Francofolies de Montréal ou un public de jeunes en délire l'accueillent elle et ses consoeurs.

Caroline a ensuite fait des chroniques à l'émission Têtes@Kat (SRC) et se lance donc maintenant en solo avec un intéressant premier album dont on a tiré l'extrait Une page chaque jour qui joue régulièrement à la radio québécoise. Le lancement à la PDA (printemps 2005) suivait un autre lancement, télévisé celui-là, dans le cadre de l'émission Têtes@Kat justement. Deux de ses chanteuses préférées, Isabelle Boulay et Andrée Watters étaient sur place pour l'encourager et lui souhaiter la meilleure des chances.

Ce premier album voit ainsi le jour sous la direction artistique de Louis St-André et le savoir faire musical (arrangements, réalisation) de Michel F. April, t ous deux partenaires dans les Productions Louis Michel. Parmi les collaborateurs de l'album, on note les auteurs et compositeurs Benoit Martel (Un rendez-vous dans l'irréel, Zarzuela), Christian Morrisset, Patrick Lafleur et Béatrice Richet. Caroline a collaboré aux textes de la chanson L'horizon mais le mien et a joué du violon sur Six milliards et un, deux des belles chansons de l'album.

Autres reportages sur QuébecPop

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Chante les plus belles valses 2003 Oui

Retour à l'index