Retour à l'index


Lynda Lemay




Née à Québec le 25 juillet 1966, elle a rapidement déménagé à Portneuf, où ses parents habitent encore. Cette auteure, compositrice et interprète a été lauréate du festival de la chanson de Granby en 1989 (catégorie auteur-compositeur-interprète), suite à quoi elle grave un merveilleux (mais peu connu) CD sous le titre de Nos Rêves . J'ai dû écouter l'album des centaines de fois après avoir vu son premier vidéo La Femme d'un Sex Symbol à Musique Plus en 1990, j'étais déjà accroché.

Pendant 4 ans, je me suis demandé si elle referait surface un jour, puis BANG, l'album de la décennie, le fabuleux Y. Toutes les chansons de l'album sont des véritables bijoux, elle sait nous émouvoir par sa façon bien à elle de traiter des sujets aussi difficiles que l'inceste, le viol ou l'euthanasie. Cet album lui vaut 7 nominations au gala de l'ADISQ 1995. En 1998 elle y remportera le prix de l'Interprète Féminine de l'année.

Je l'ai vue en spectacle à deux reprises, incluant la première de son spectacle le 15 novembre 2000. J'étais au premier rang, et j'étais comblé. J'ai aussi eu l'occasion de la rencontrer et d'échanger quelques mots avec elle lors d'un spectacle de France D'Amour dont elle est une grande copine.

Lynda en spectacle, c'est l'apothéose, on la sent proche de nous, comme une amie, elle nous parle, à travers ses chansons, de la vie de tous les jours. Elle peut nous offrir une chanson douce comme de la soie, enchaîner avec une chanson sur le viol, puis revenir avec une chanson humoristique sur les Maudits Français. C'est comme la vraie vie, on peut passer en quelques minutes d'un moment tendre à un moment difficile puis à un moment tout aussi comique. La vie n'est pas toute rose et elle n'est pas toute noire non plus, elle est un amalgame de tout cela, Lynda l'a compris, et elle nous le chante si bien.

Alors qu'elle n'a que 36 ans en 2002, l'auteur Claude Paquette lui dédie un livre intitulé Les cahiers noirs de Lynda Lemay, faisant référence aux petits cahiers dans lesquels Lynda note les événements, pensées, suggestions et autres éléments qui lui serviront possiblement un jour pour ses chansons. Le livre nous livre des témoignages de l'auteur ainsi que de plusieurs fans de Lynda dans un style facile à lire et très intéressant.

Sa carrière Européenne est bien ancrée, et le seul reproche que je pourrais lui faire c'est qu'on ne la voit pas assez souvent ici au Québec. Ces dernières années, elle a écrit un spectacle musical intitulé Un éternel hiver qui fût présenté en Europe puis au Québec au cours de l'année 2005. Grâce à ce spectacle, elle a donné à de grands artistes moins connus qu'elle (Daniel Jean, Manon Brunet et Fabiola Toupin) l'occasion de faire de grandes scènes et ainsi laisser épanouir leur talent.

Elle ne laisse pas pour autant sa propre carrière et produit un nouvel album en 2005. Intitulé Un paradis quelque part, il devient le dixième album de Lynda en 15 ans. Une magnifique production à la hauteur de la grande artiste qu'elle est. Moins d'un an après, elle lance l'album double de son opéra folk intitulé Un éternel hiver où elle partage la vedette avec Daniel Jean, Manon Brunet et Fabiola Toupin.

A l'automne 2006. Lynda lance un nouvel album plus personnel, majoritairement acoustique, ancré autour de la famille, et plus intimiste que les albums précédents. On se croirait revenu à l'époque de son magnifique album Y. L'année suivante, en 2007, elle lance un premier DVD enregistré au célèbre Olympia de Paris. En plus de faire le tour de son plus récent album, elle reprend de nombreuses pièces qui ont marqué sa carrière.

Site Web Officiel

Site du fan-club de Lynda

Site d'informations sur Lynda

Autres Photos sur QuébecPop




DISCOGRAPHIE





TITRE




Nos rêves (1990, WEA, CD 71788)

Entre vous deux; Il y aura toujours; Femme d'un sex symbol;

Je parle flou; L'adolescent X; Nos rêves;

L'abri; Le petit mot; La veilleuse;

Mme. Brigitte Bélanger; Jolie prison.






Y (1994, WEA, 99 51904)

Jamais fidèle; Semblant de rien; Montre-moi;

Drôle de mine; J'ai jamais dit; Berceuse pour adultes;

L'oeil magique; C'est vendredi;

Le plus fort c'est mon père; On m'a fait la haine.





La visite (1995, WEA, 1 22764)

La visite; Le plus fort c'est mon père;

Drôle de mine; La veilleuse.









Lynda Lemay (1998, WEA, 42 16084)

Je voudrais te prendre; À l'heure qu'il est; La marmaille;

Paul-Émile a des fleurs; Les filles seules; Les souliers verts;

Chaque fois que le train passe; Accrocher mon coeur; La louve;

Comme si tu étais moi; Pourquoi tu restes.





Live (1999, WEA, 2 26387)

Je voudrais te prendre; Décevoir; Ma chouette;

Alphonse; L'incompétence; Les filles seules;

Époustouflante; Le plus fort, c'est mon père;

La marmaille; Ceux que l'on met au monde; Des pieds et des mains;

Chéri, tu ronfles; La visite; Les souliers verts;

Dans mon jeune temps; Au nom des frustrées.




Du coq à l'âme (2000, WEA, 284669)

Un truc de passage; Roule-moi; J'ai battu ma fille;

La lune et le miel; Je suis grande; Crétin;

Mon nom; Bande de dégonflés; Ailleurs;

Les mains vides; C'est comme ça; Gronde;

La place au sous-sol; Les maudits français.




Un trésor dans mon jardin
(2000, La Montagne Secrète, 86617 2682-2)

Une chanson pomme.

(Autres titres par divers interprètes)







Les lettres rouges (2002, WEA, 284828)

Du coq à l'âme; Maudite prière; J'veux pas d'chien;

J'veux bien t'aimer; J'aime la pêche; La centenaire;

Macédoine; Donnez-lui la passion; La cassette vidéo;

Un homme de 50 ans; Le 29 août 2000 au théâtre St-Denis; Va rejoindre ta femme;

L'enfant aux cheveux gris; Gros colons; Les deux hommes;

Bande de dégonflés; Bande de dégonflantes; Ma plus belle déception.




Les secrets des oiseaux (2003, WEA, 261170)

De tes rêves à mes rêves; Les épouses; Le diplômé;

Faut faire du bien; Ne t'en vas pas; Voguer;

It's Friday night; J'aime pas les femmes; J'te l'avais dit;

Ça sent le bébé; Le vieux garçon; M'exaucerais-tu quand même;

Les perles de l'Atlantique; Le chameau; Même pas un arbre.




Pluri elles (6 avril 2004, WEA, 261180)

L'enfant d'un autre (avec Serge Lama).

(Album de Serge Lama )









Un paradis quelque part (2005, WEA, 262131)

Est-ce que tu m'prends au sérieux ?; J't'ai pas entendu; Un paradis quelque part;

Paul-Émile a des fleurs; Les torchons (en duo avec Kevin Parent); On te ramasse;

Le bon veuf; Monsieur Marchand; Qu'est-ce qu'on va devenir, mon homme ?;

Mes chemins à l'envers; Où étais-tu ?; Je te trompe;

Les canards; Mal de l'air; Le vieil homme et l'écervelée; Comment veux-tu qu'je sache ?




Aujourd'hui encore... (2005, Trilogie, TLGDVD1307)

Trousse chemise.

(Autres titres par divers interprètes).



Bon anniversaire Charles ! (2005, EMI, 724386650528)

Comme ils disent.

(Autres titres par divers interprètes)



Un éternel hiver (21 février 2006, WEA, 212146)

DC 1 :
Ouverture; Mon petit albatros; Au sommet de la montagne;

Un matin sans café; Bonjour; Je vous promets;

Les mûres; L'invitation; J'fais pas partie du lot;

J'aime pas les uniformes; Je t'attendrai; Restaurant chez Raymond;

Tu vois; Tout seul dans mon absence; Chéri coucou;

J'ai peur de toi; Agent Messier; T'as juste à l'dire;

J'ai mal; J'avais promis; La patience courte;

Il est parfait; Déjà grand-mère; Du tutu aux jarretelles;

Si j'le rends si heureux; Promesse d'ivrogne; Je le hais.

DC 2 :
Pschh !; Allo; La bouche comme une serrure; Faut que je sois riche;

Tu ne voulais pas d'avance; T'as 24 ans j'en ai 40; Dans 45 minutes;

La mauvaise nouvelle; Je vous promets; Non !;

De l'autre côté de la vitre; Le plus heureux des hommes; Le revenant;

Les rayons d'acier; Tranquille !; C'est un rêve; Chérie coucou;

Dormir chez toi; Viens que j'te borde; J'avais promis;

Le funeste collier; La culpabilité; Un éternel hiver; Si j'avais su.




Ma signature (14 novembre 2006,
WEA, 217397)

Tu t'appelles Marguerite; Je voudrais voir ton visage; Si je ne te fais pas d'enfant;

Le dernier choix; Sables mouvants; C'est que du bois;

Une mère; Le mime; Surtout de vous;

Le traité de solitude; Les petites âmes roses; On a jeté les anneaux;

La petite Laura; Les culottes grises; Ça me fout la frousse;

Je m'appelle Marguerite.




Duos Dubois (8 mai 2007, Zone 3, ZCD1071)

Comme un million de gens (en duo avec Claude Dubois).

(Autres titres par Claude Dubois et ses invités)









Quand le country dit bonjour, volume 2
(30 octobre 2007, MP3 Disques, AMPCD7899)

Le cowboy imaginaire.

(Autres titres par divers interprètes)



Allo c'est moi (18 novembre 2008, WEA, 285126)

Allo c'est moi; La partouze; Mon Gérard;

Bleu; Anne; Le dard; Rends-moi ma bicyclette;

La grande classe; Tu ne verras plus l'hiver; J'ai fait mon lit;

Des comme lui; Rumeur sur le Père Noël; Si j'étais optimiste;

Juste un petit bébé; Depuis tes doigts sur moi; Les cools et les cons;

Comme un homme mort; La course au bonheur.




Blessée (4 septembre 2010 -
Warner Music Canada)

Blessée - Debout sur les pissenlits - J'ai rencontré Marie - Introduction-les mûres -

Les mûres - Jumelle - Gros cotons-gros blaireaux - Ça valait des millions -

Je t'aime encore - Un golfeur - Mes plus belles vacances - Ancêtres -

Charlot - Poisson - Une mère - Farce d'oreille -

Ma chaise en rotin - Un verre de n'importe quoi - Entre deux paradis -




Best of (5 septembre 2011)

Le Plus Fort C'est Mon Pere (Remastered) - Les Souliers Verts (Remastered) - Ne T'en Va Pas (Remastered) -

La Lune Et Le Miel (Remastered) - Une Mere (Remastered) - Bande De Degonfles (Remastered) -

De Tes Reves A Mes Reves (Remastered) - La Marmaille (Remastered) - Je Suis Grande (Remastered) -

Au Nom Des Frustrees (Remastered) - La Centenaire (Remastered) - Alphonse (Remastered) -

Ceux Que L'on Met Au Monde (Remastered) - Des Pieds Et Des Mains (Remastered) - La Visite (Remastered) -

Mon Nom (Remastered) - Un Paradis Quelque Part (Remastered) - Pas De Mot -

Le Mariage - Pas Ta Premiere Femme - Au Nom Des Degarnis - La Boue Dans Les Yeux -






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\