Retour à l'index


Larrea, Romulo et Veronica Larc




Musicien d'origine argentine, établi au Québec depuis maintenant plus d'un quart de siècle (il est arrivé en 1978), Romulo Larrea a tout de suite voulu partager sa passion du tango argentin avec la population locale québécoise. Après avoir fondé les groupes Tango X 4, devenu par la suite Quartango, son ensemble prenait sensiblement la forme actuelle en 1990, Quelques années plus tard, en 1996, il décide de créer sa propre série de disques intitulée Un siècle de tango afin de faire revivre toutes les époques de cette musique qui n'a pas d'âge.

Cette collection en est maintenant rendue au huitième album intitulé Tango du coeur et sur lequel le musicien (expert de bandonéon) a choisi des créations musicales québécoises qu'il a refaites en tango. Selon M. Larrea, ses choix ont été faits en tenant compte des rencontres faites avec les différents créateurs québécois au fil des années et de leurs chansons qui, parfois sans le savoir, possédaient déjà une sonorité et un rythme qui s'apparentait au tango.

Nous avons donc droit à Pendant que (Gilles Vigneault), Les deux printemps (Daniel Bélanger), Le vent du fleuve (Sylvain Lelièvre), Je reviens chez nous (Jean-Pierre Ferland), J'ai essayé. (Dan Bigras), Pas question d'aventure (Claude Dubois) et plusieurs autres. Le musicien y va aussi d'une composition à lui sur Montréal bleu qui peut être vu comme un coup de chapeau (ou de tango) à sa ville d'adoption.

Sur la photo, on peut voir Romulo Larrea avec sa fille Veronica Larc qui prête sa voix aux chansons. C'est avec l'aide de Bruno Pelletier, qui lui a servi de coach vocal, qu'elle a appris les textes québécois. C'est très réussi, la voix profonde et riche de Verónica fait honneur aux chansons qu'elle a choisi d'interpréter. Bref, un savoureux mélange de musique québécoise à saveur sud-américaine.

Reportage sur QuébecScene


Albums Année En Collection
Tango du coeur 2004 Oui

Retour à l'index