Retour à l'index


Catherine Lambert




Née en 1965 à Arthabaska, elle étudie le chant au Collège Lionel-Groulx, tout en travaillant comme choriste pour Villeray, Le Grand Manège et Bundock-Lanoie.

Je viens à peine de découvrir cette charmante interprète à la voix d'ange, notre Enya à nous (si elle me permet la comparaison). Lorsque j'ai vu son spectacle au Cabaret du Musée Juste Pour Rire, il y avait beaucoup de représentants du Cirque du Soleil dans la salle, et j'ai ouïe-dire que Catherine avait été pressentie pour chanter à Las Vegas dans le spectacle "O", mais qu'elle avait du décliner l'offre. Je suis certain que son style s'y prêterait très bien.

Sur son premier disque, elle est entourée de Dominique Lanoie et de Pierre Bundock, ainsi que d'Éric Senécal du groupe Villeray et d'un quatuor a cordes où l'on retrouve Russel Gagnon, anciennement de L'Engoulevent.

Ses musiques sont inspirées et inspirantes, tirant leurs sources aux quatre coins du globe dans la période médiévale, on y retrouve des pièces séfarades, bulgares, grecques et françaises. Son premier album s'était mérité le Félix de "Meilleure prise de son et mixage lors du Gala de l'ADISQ 1999.

En 2003, elle ajoute sa voix à la guitare flamenco et aux arrangements de Normand Vanasse sur un projet ambitieux du producteur Michel Laverdière, celui de reprendre la musique des Beatles, de faire de nouvelles traductions françaises des textes qui, cette fois, respecteraient le propos des chansons originales.

Le résultat nous permet encore une fois de reconnaître que Catherine possède une des très belles voix du Québec, et de découvrir ces nouveaux arrangements qui peuvent laisser perplexe au début pour des classiques que l'on connaît sur le bout des doigts dans un tout autre registre.

Sur le Site Web de Multimania


Albums Année En Collection
Puisqu'en Oubli 1999 Oui
Catherine Lambert 2001 Oui
Des mots qui vont très bien ensemble 2003 Oui

Retour à l'index