Retour à l'index


La-Ré-Volt




Groupe de rock formé de Michel A. Cyr (guitare, mandoline, harmonica) des Îles de la Madeleine, Kim Bergeron (flûte traversière, voix) du Centre du Québec et Martin Charette (guitares, voix) de l'Outaouais. La plupart des textes et des musiques sont le fruit du travail de Michel Cyr, alors que chacun des musiciens apporte son bagage musical personnel pour donner au tout une enveloppe fort intéressante: un genre de mélange folk rock progressif, celtique et jazzé...

Après s'être formé il y a quelques années autour de Michel A. (pour Arnold) Cyr, le groupe a pris part à de nombreux festivals, présentant sa propre alternative aux clichés musicaux actuels. En offrant le spectacle Quatre mêmes temps, les membres du groupe ont relevé le défi de présenter un spectacle faisant le pont entre le moderne et la tradition. Ils se sont promenés à travers le Québec, en Ontario et dans les Maritimes, offrant leur révolte en chanson. Leur nom vient des notes de musique La et Ré, couplées à Volt pour le poète Voltaire. On peut donc faire le lien entre la musique et la poésie pour former cette "révolte".

Sur le mini CD que j'ai reçu du groupe, on retrouve 4 excellentes pièces dont la première présente bien de quoi le groupe est fait. Un texte bien fignolé sur un jeune homme qui découvre la société dans laquelle il doit vivre, Chevalier Miguel, décrit comme "le chevalier des générations oubliées": une musique fort accrocheuse, des arrangements s ophistiqués et un texte qui fait mouche. Cela se poursuit avec Pantin du rock, plus up-beat, plus funky que la première. Vient ensuite Le smart, un rock jazzé fort intéressant, puis cela se termine avec 100 pièges une critique sociale sur les pièges de notre vie.

En mars 2007, ils lancent un premier album fort original sur l'étiquette L'Abe, comprenant les pièces mentionnées plus haut de même que plusieurs autres toutes aussi bien fignolées. Je suis tombé sous le charme de la réponse de Gabriel à sa belle Évangéline, une chanson fort connue de Michel Conte, reprise par plusieurs interprètes. Intitulée La complainte de Gabriel, il est à souhaiter qu'elle arrive à traverser le temps tout comme l'a fait la pièce de Michel Conte.

Avec ce genre de créativité, vivement la révolte !

Autres reportages sur QuébecPop

Site MySpace Music

Voir vidéo sur YouTube


Albums Année En Collection
Les heures marchandent 2007 Oui

Retour à l'index