Retour à l'index


Charles Johnson




Après plus de 25 ans de carrière comme musicien accompagnateur auprès d'artistes comme Angèle Arsenault et Gaétane Breton (Breton-Cyr), ainsi que comme membre des groupes "Fleur de Son" et "Douce-Heure", Charles Johnson se lance en solo avec un premier album de compositions originales en 1999, intitulé "Au plus profond de soi" Certains extraits peuvent être écoutés sur son site web dont le lien est présent plus bas.

On peut dire qu'il a une feuille de route passablement chargée: autodidacte dès l'âge de 7 ans, il apprend la guitare et, à 15 ans il en donne des cours aux autres. Il écoute sensiblement les même groupes que moi à cette époque, les Santana, Deep Purple, Isaac Hayes, Jesus-Christ-Superstar, Johnny Winter, Simon & Garfunkel, mais il ajoute aussi plusieurs autres influences, les Manitas de Plata, Stéphane Grappelli, Andre Segovia, Mozart, Handel....

Plus tard, il rencontre Jacques Labrie avec qui il forme le duo FLEUR DE SON qui durera quelques années durant lesquelles il apprend le violon, ce qui lui ouvrira les portes de quelques boîtes à chansons de la Ville de Québec, au même titre que "La Bottine Souriante", " Le Rêve du Diable" et Bob Walsh.

Quelques années plus tard, c'est avec la soprano lyrique Micheline Dinel qu'il forme le duo DOUCE-HEURE dont la musique est de style troubadour, et avec qui il obtient un succès intéressant lors de soirées romantiques ou de concerts privés. Il développe sa voix de ténor en cotoyant Micheline, et fera partie en 1989 de l'opéra "La tragédie de Carmen".

On le verra ensuite avec le groupe folklorique "La Grande Chaîne", puis il sera engagé par l'organisme "Nous tous un soleil" comme animateur-musicien-comédien, offrant plus de 1000 représentations en milieu scolaire. Il travaillera ensuite comme musicien soliste pour Angèle Arsenault, avant d'assumer le même rôle auprès de la troupe de danseurs folkloriques "Les Sortilèges". Récemment, on a pû le retrouver comme musicien de Gaétane Breton lors de tournées au Québec et en France.

Je viens de recevoir le premier album de Charles, "Au plus profond de soi". Dès la première écoute, on note une belle disposition à la mélodie pour des chansons qui font un peu figure de troubadour. Des thèmes de grand air comme la "Berceuse des bois", "Sur mon chemin", "Depuis les étoiles", des textes positifs et des musiques qui, à l'occasion, nous rappellent nos racines folkloriques. Parmi plusieurs petites perles, j'aime beaucoup "Le pays de l'amour" et son superbe solo de violon.

Site Web Officiel


Albums Année En Collection
Fleur de son et Clément Ratelle - Je voyage au soleil d’un printemps 1981 Non
Fleur de son - L’indienférence 1982 Non
Fleur de son - Faut garder l’équilibre 1983 Non
Douce-Heure - Le temps des cerises 1984 Non
Douce-Heure - Visa pour l’amour 1985 Non
Douce-Heure - Le Soleil et la Rose 1986 Non
Douce-Heure - Douce-Heure de Noël 1987 Non
Énergie vitale 1997 Non
Douce-Heure - Nos grands succès 1998 Non
Au plus profond de soi 1999 Oui

Retour à l'index