Retour à l'index


Ima




Auteure et interprète née le 11 mai 1978, elle est à moitié acadienne (du côté de sa mère) et a passé la majorité de sa vie à Châteauguay sur la rive sud de Montréal, de son vrai nom Marie-André Bergeron. Toute petite, elle veut chanter mais fait tout de même un détour du côté de la danse et du théâtre. Au fait, son nom de scène IMA vient du mot IMAgination. Quand on veut une carrière internationale, on prend un nom qui se prononce bien dans la majorité des langues. Depuis, elle a appris que son surnom veut aussi dire "Maintenant" en japonais.

Après avoir participé comme figurante dans quelques films dont "The bone collector" et "Eye of the beholder", Ima décide de se consacrer à la chanson. Après cinq ans de cours de chant (classique) avec Guy Robitaille, elle enregistre une première chanson en anglais "In your eyes" sur un album en l'honneur du coureur automobile décédé Ayrton Senna. Sur le même album, on retrouve des chansons de Tina Turner, Enya, Eurythmics, Pink Floyd, Queen, Phil Collins et Lisa Stanfield: elle est en bonne compagnie la demoiselle.

Après avoir remporté le concours de la "Relève Chateauguoise en 2000, elle se présente au concours "Ma Première Place des Arts 2001" de la SACEF où elle remporte le prix d'interprétation avec la chanson "Lindbergh" de Robert Charlebois. Le directeur de la SACEF, et organisateur de l'événement, François Guy est soufflé, et pourtant il en a vu d'autres. Il l'encourage fortement à aiguiller sa carrière du côté francophone.

Musicien et chef d'orchestre réputé, Dominique Messier la découvre et décide de l'aider à démarrer dans le métier. Dominique s'y connaît, lui qui a travaillé avec Céline Dion Isabelle Boulay, Lara Fabian et plusieurs autres. Se mettant à la recherche de chansons pour un album en français, elle obtien la collaboration de Mario Pelchat, Tino Izzo, Eros Ramazzotti, Zucchero, Sylvain Cossette et même Ennio Morricone. Juste pour mettre le tout en perspective, Ima a reçu plus de 200 chansons de partout à travers la planète.

La réalisation est confiée à Tino Izzo, il avait le mandat de créer le son "IMA"... pas facile quand on sait que la demoiselle trippe sur U2, Madonna, Isabelle Boulay, Daniel Lanois, Michel Bélanger et Florent Pagny... je crois qu'il a réussi le pari, il y a de vrais petits bijoux sur cet album, j'adore les arrangements de la chanson "Pour qu'un autre jour se lève", chanson de Sylvain Cossette.

On peut entendre un premier extrait à la radio soit Ton corps sur mon corps, une très belle ballade d'Eros Ramazzotti. L'album vient tout juste d'être lancé et un deuxième extrait commence sa carrière à la radio, intitulé Donne-Moi. On peut facilement parler d'un album international, ayant été enregistré à Montréal, en Italie et à Morin Heights pour finalement être mixé à Londres.

On y retrouve une voix hors de l'ordinaire qui sait mettre en valeur des chansons aux styles musicaux variés et aux thèmes bien ancrés dans la réalité. Une interprète au charme indéniable, à la voix juste, qui a une sensibilité à fleur de peau et qui est entourée d'une équipe qui ne laisse rien au hasard. Son gérant est Alessandro Cerundolo, spécialiste du marketing et du merchandising en Formule 1. Il voit à tout, s'investit à 150% et je peux témoigner de son efficacité. Moins de 24 hres après qu'il eut connu l'existence de QuebecPop, j'avais en main la pochette de presse (très bien faite d'ailleurs, d'un grand professionalisme) et le CD pour pouvoir l'écouter et en parler.

J'ai eu l'occasion de rencontrer et discuter quelques instants avec Ima lors du lancement de la neuvième édition du concours Ma Première Place des Arts 2003. Une bien gentille demoiselle, les pieds sur terre et bien consciente de l'effort requis pour réussir. Je l'ai revue lors de l'événement Le Grand Huit du Coup de Coeur Francophone 2002, et elle m'a confié que c'est tout un feeling que de chanter et de se voir applaudir par près de 20,000 personnes au Centre Bell de Montréal. Elle venait d'y interpréter les hymnes nationaux avant un match du Canadien... ce qu'elle a fait deux fois plutôt qu'une.

Tout récemment, elle offrait sa première série de spectacles à la PDA, entourée de ses musiciens, Vicenzo Thomas (guitare et piano), Michel Dupire (percussions) et Gilles Tessier (guitares et basse), elle nous a offert la majorité des chansons de son premier album, tout en l'entrecoupant de classiques de la chanson, comme Lindbergh (Charlebois), Gigi L'Amoroso (Dalida), La Bohème (Aznavour), Les feuilles Mortes, Besame Mucho, et plusieurs autres. Bien que l'on pouvait facilement reconnaître ces chansons popularisées par d'autres interprètes, elle les reprenait d'une façon différente, souvent plus rythmées, ou avec des arrangements différents. C'est qu'elle a une prédilection pour les musiques du monde la demoiselle, et ses interprétations reflètent différents styles musicaux d'outre frontières.

Au printemps 2003, elle connaît un grand succès sur les palmares avec la version française de Baila, une chanson de Zucchero qu'elle avait originalement enregistrée en italien. Cette version française n'est malheureusement toujours pas disponible sur disque commercialisé, par contre la version démo envoyé aux postes de radio comporte 11 versions différentes de la chanson, en français, anglais, italien, etc.

Au début 2005, elle lance son deuxième album, plus intimiste, plus mature, un incontournable. Parmi les collaborateurs de l'album, notons Tino Izzo à la réalisation, Alessandro Cerundolo à la production, ainsi que Dominique Godin, Zucchero et Frédérick Baron. IMA s'est impliquée au niveau de l'écriture et de la composition, ce qui en fait un album plus personnel que le précédent, reflétant bien les préoccupations de la jeune femme. Véronique Cloutier, la patronne de Novem a eu cette belle phrase pour décrire IMA, "...elle est tout aussi belle en dedans qu'en dehors !"

Après quelques écoutes seulement, je suis déjà accroc de l'ambiance créée pour la chanson Aum (le premier extrait), aux guitares de Avant de prétendre et de Vivants, ainsi que de sa reprise acoustique de Si j'étais un homme (Diane Tell)... et cela ne fait que commencer !

Après avoir participé comme comédienne chanteuse à la série télévisée Casino, IMA lance un troisième album de chansons jazzées, majoritairemetn en anglais, exactement le genre de pièces qu'elle interprétait dans la série.

Autres reportages, QuébecPop

Site Web Officiel





DISCOGRAPHIE





Ima (2002, Divine Angel, DACD3383)

Illusions; Ma vie; Donne-moi;

L'inaccessible; Petit prince; Baila;

Ton corps sur mon corps; Au nom de l'amour; Tu mens;

Le même idéal; Pour qu'un autre jour se lève; Loin de toi;

Ajout à la réédition 2007 : Baila (version française); Baila dance mix (version italienne);
Baila all night mix (version anglaise).
(Réédition : 12 juin 2007, Divine Angel, DACD3383)



Intro (16 mars 2004, Divine Angel, DADVD3384)

Au nom de l'amour; Baila; Donne-moi;

Ima maintenant (making of); Ima pendant (lancement de l'album); Imagine

(Publicité Amnistie Internationale); Ave Maria (prestation TV).







Miaou ! (23 mars 2004, Christal Musik, CMCD9924)

Un petit coup de chance (en duo avec Gage).

(Bande originale du film -

Autres titres par divers interprètes)




Pardonne-moi si je t'aime (2005, Novem Musique, NOVCD9454)

Aum; Pardonne-moi; Avant de prétendre;

Tu n'es pas seule; Je t'aimerai; J'existerai;

Go inside (Ima's song); J'veux m'envoler; Vivants;

Je fermerai les yeux; J'ai rêvé; Ivre d'amour;

Si j'étais un homme; Angeli di città (avec Gianluca Grignani).

(Réédition : 29 mai 2007, Divine Angel, DACD3386)




Smile (27 mars 2007, Divine Angel, DACD3385)

At last; Smile / What a wonderful world; Jardin d'hiver; Que sera sera;

Fire; Petite fleur; Le sourire de mon amour;

Gracias a la vida; Laisse-moi t'aimer; Un homme (C'est beau);

Et pourtant; Reviens.






Quand le country dit bonjour, volume 2 (30 octobre 2007, MP3 Disques, AMPCD7899)

C'est mon histoire.

(Autres titres par divers interprètes)




À la vida ! (17 mars 2009, Divine Angel, DACD3387)

Drôle de vie; Valparaiso; Les yeux ouverts;

À quoi ça sert l'amour; Le temps des fleurs; Vai;

Me and Bobby McGee; Cucurrucucu paloma;

Tu verras; Matin; Dis-moi; Mourir dans tes bras.





Best of 2002 - 2012 (2012)

Drole de vie Que sera sera Smile what a wonderful world Le temps des fleurs

Reviens Baila Da ya think i'm sexy To love somebody

Aum Laisse-moi t'aimer Fire Me and Bobby Magee

Vai Attimi (avec Enrico Ruggeri) Gracias a la vida Angeli di citta (avec Gianluca Grignani)

J'existera Go inside Cucurrucucu paloma

Torna a surriento At last Amour illegal






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\