Retour à l'index


Freeworm




De son vrai nom Vincent Letellier, né à Luskville au Québec, Freeworm est un expert des textures sonores. Déjà en 1991, il travaillait un projet de musique électro folklorique avec le groupe "Jus" dont il faisait partie. S'accouplant aux instruments traditionnels des autres membres du groupe (violon, guitare acoustique), il ajoutait les sons beaucoup plus modernes de sa guitare électrique. Il débarque à Montréal en 1992 et continue d'explorer les styles dub/reggae et trip hop dans son propre studio qui devient rapidement un lieu de rencontres pour musiciens avides d'expérimentation.

Son style musical intègre les instruments habituels (guitare, basse, cuivres, percussions, etc), et l'informatique (programmations, traitements sonores et échantillonnage) pour créer un son nouveau, différent. Un premier album voit le jour en l'an 2000, intitulé "Vegetation=Fuel", qui se décrit ainsi:

"...Freeworm intègre artisanalement des sons extraits des forêts du Québec, des textures acoustiques terreuses, des atmosphères aquatiques et des rythmes électroniques aux teintes ethniques. Tout comme on peut passer de la hauteur des sommets à la profondeur des vallées, cet album nous transporte dans des rythmes de breakbeats funky, jusqu'au roulement du drum'n'bass, en passant par le flot paisible du liquid jazz et du hip-hop. Les doux chants phonétiques de Veruschka, qui a contribué à cet album, apportent un mélange mélodique, unique et dynamique qui touche l'auditeur en ajoutant sa propre ambiance ethno à l'expérience Freeworm..."


Freeworm a aussi travaillé pendant près de trois ans sur des bandes sonores pour le cinéma et la télévision avec le compositeur et clarinettiste Robert M. Lepage (Ambiance Magnétique). Dans la foulée de "Vegetation=Fuel", il a réalisé des remix pour plusieurs artistes tels que Bran Van 3000 (Grand Royal) et Adam Chaki, No One Knows Where The Hell We Are (Audiogram), en plus de collaborer au dernier album de Daniel Bélanger, "Rêver mieux".

En 2003, il nous offre "Solar Power" avec l'aide de pas moins de 27 musiciens incluant Carl Bastien dans lequel il renouvelle son approche et fait éclater les frontières entre l'expérimentation et la musique pop. Un son passablement rock tout de même, peu de paroles chantées mais on peut fermer les yeux et se laisser emmener là où le génie musical de Letellier le veut bien. L'album de Freeworm est sorti pratiquement en même temps que celui de Carl Bastien, ce dernier a même participé à l'album de Freeworm. Des albums à la fois différents et semblables, on repousse les barrières de la musique pop par l'expérimentation sans donner dans une musique hétéroclite et stérile.

Site "Bande à Part"

Site MusiquePlus


Albums Année En Collection
Vegetation=Fuel 2000 Non
Solar Power 2003 Oui


Retour à l'index