Retour à l'index


Frédérick Doiron




BIOGRAPHIE




Originaire de la Matapédia, Frédérick Doiron entreprend un jour le projet de faire le tour du monde avec sa guitare au cou.

Mais un violent torticolis l’oblige à faire une halte de plusieurs années à Montréal où ses influences country folk se font dévergonder par la musique blues rock. Ce qui eut pour effet de donner un heureux mélange de tounes qui parlent de filles et de tout ce qui tourne autour. Le tout, dans une élégante sonorité à faire entendre les sourds.

Malgré son air naïf et son accent de la Gaspésie, en 2008, Frédérick réussit à participer à Ma Première Place des Arts, à remporter le premier prix dans la catégorie auteur compositeur interprète du Festival de la Chanson de St-Ambroise et aussi à gagner la bourse Nathalie Gravel ainsi que la bourse Studio Oblik au Découvertes de la Chanson de Magog.

Serai-ce parce qu’il est beau bonhomme et charmeur ou simplement parce qu’il est bourré de talent?
Nous ne le saurons probablement jamais. Mais, une chose est sûre, c’est qu’il joue ce qu’il a dans les trippes et ça le fait tripper.



DISCOGRAPHIE





Frédérick Doiron (14 décembre 2010)

Trois p'tites secondes - Defiler le temps - J'te mettrais ben dans ma sandwich -

Le gachis d'la hierarchie - J'perds le controle - J'te tourne autour -

Reflechir - Suivre la route - Comme un refuge -








Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\