Retour à l'index


Audrey Demontigny




La chanteuse Audrey de Montigny est née en 1985 dans le village de Sainte-Julienne, une petite municipalité au nord de Montréal, dans la région de Lanaudière. Dès son tout jeune âge, elle rêve déjà de devenir chanteuse. Vers l’âge de 5 ans, elle fait des prestations à son école et chante pour les enfants malades du téléthon Enfants Soleil. Déjà, Audrey aime les ballades, les voix d’Aretha Franklin et de Whitney Houston. Elle adore la soul et le R&B. Ces airs deviendront plus tard, les sources de sa culture musicale.

À l’âge de dix-huit ans, sa bonne étoile l’amène jusqu’au concours de chant télévisé Canadian Idol. Audrey de Montigny, offre ses premières prestations publiques sur la scène du prestigieux John Basset Theater devant des millions de téléspectateurs. Le Québec tout entier se mobilise derrière sa protégée. Audrey devient la dernière finaliste féminine du concours en 2003 et termine finalement au 4e rang. Canadian Idol fut une école en accéléré du métier dont elle a toujours rêvé.

La popularité et la sympathie soudaines du public envers la jeune femme ne laissent pas indifférente l’industrie canadienne du disque. Rapidement, les offres affluent. La chanteuse opte finalement pour une compagnie établie mondialement, BMG, pour s’occuper de sa carrière.

Le destin magique d’Audrey de Montigny se poursuit avec l’arrivée de son tout premier album intitulé Audrey, au printemps 2004. Le premier extrait intitulé Même les anges, connaît rapidement du succès. Il tourne beaucoup à la radio et il demeure numéro 1 pendant 11 semaines consécutives au palmarès québécois. Le second extrait Dis-moi pourquoi connaît aussi un important succès radiophonique. Au début de l’année 2005, forte de ses succès, Audrey de Montigny débute sa première tournée québécoise.

Le 26 septembre 2006, la jeune chanteuse Audrey De Montigny sort un deuxième disque Si l’amour existe. L'ancienne participante à Canadian Idol offre 12 chansons, dont une collaboration avec Steve Barakatt. Au mois d’avril 2007, la chanteuse propose l’album Take Me As I Am à ses fans anglophones.

En 2008, elle joint sa voix à celle de Dick Rivers. La jolie québécoise participe à la pièce Pire que l’amour, qui figure, en fin mai, sur la compilation Country du chanteur français. Pour interpréter la chanson, les deux artistes ont collaboré à distance. Audrey a fait ses voix au Québec, et Dick, à Paris. La chanteuse rencontre finalement Rivers pour l’accompagner durant une série de concerts menés dans la Belle Province. La même année, Audrey s’implique dans des événements à visée sociale comme Plates for Parkinson's et Scrolls from China.



DISCOGRAPHIE





Audrey (27 avril 2004 Sony Music ASIN: B0001FBT8Q)

Même les anges - Don't you say goodbye - Faux depart -

Pour toujours - Juste adieux - I keep crying -

Je ne suis que moi - Dis-moi pourquoi - Someone who believes in you -

Tout est dans mes yeux - Un bout de toi - Si tu m'entends -

Change - L'un de nous .



Si l'amour existe (Parution :26 septembre 2006, Distribution Select - DEMCD8920

Prends-moi comme je suis - Si l'amour existe - C'est comme ça -

Love is all we need - Savoir - Tout miser -

Si on le pouvait - Jour de cafard - Avec toi -

Comment aimer encore - Jardin oublié (dédiée à l'UNICEF) - Here We Are (en duo avec Steve Barakatt) .




Take me as I am (2007)

Take me as I am - Letting go - The best of your love -

Giving in to you - Inside - C'est comme ça -

Blue - Whenever you need my love - With you -

Love is all we need - Flowers in the sand - Here we are .





Retour à l'index