Retour à l'index


Les Colocs




Groupe formé d'André Fortin, Patrick Esposito di Napoli, Serge Robert, Mike Sawatzky, André Vanderbiest et Jimmy Bourgoing.

Depuis la mort d'André "Dédé" Fortin, le leader du groupe, les Colocs font figure de groupe phare de la musique québécoise des années 90. Ils chantaient la réalité quotidienne sur des musiques rythmées, et les jeunes leur vouaient une grande admiration.

Sans avoir partagé tout cet engouement, disons que Les Colocs ont su me toucher avec des chansons comme "Julie", "Rue Principale" et "Séropositif Boogie".

Fait à noter, sur le deuxième CD de l'album "Atrocetomique", il y a une chanson cachée après la dernière chanson "Le pouding à l'arsenic".. si vous attendez environ 1 minute, vous entendrez une version de "J'suis snob" (merci à Pascal Gauthier pour l'information).

On peut dire qu'ils ont touché les gens par leurs chansons sur les préoccupations des jeunes, et les préoccupations des jeunes les ont touchés, Patrick Esposito est décédé du SIDA, et André Fortin a mis fin à ses jours lors d'un moment de grande dépression.

Les membres du groupe poursuivent leur carrière, soit en tant que musiciens, soit en tant qu'artistes solistes comme le bassiste d'origine belge Vander un ancien membre des "Frères Brozeur" http://www.brozeur.com qui a récemment produit un excellent album solo. En fait, Les Colocs et les Frères Brozeur ont partagé d'importants moments sur scène, et chaque groupe a repris une chanson de l'autre : Les Colocs ont interprété "Linda" des Frères Brozeur, et leur chanteur Arnaud Bourgis a joué de la guitare et co-composé des titres sur leur album "Dehors Novembre". De leur côté, les Brozeur ont chanté "Tellement Longtemps" des Colocs.

Le 5 novembre 2002, le Musicomptoir lance sur le marché une compilation DVD de plusieurs spectacles des Colocs: débutant par le concert donné au Festival franco-ontarien en 1993, celui du Spectrum en 1995 et finalement celui du Festival d'été de Québec en 1999. De plus, le premier film de Dédé Fortin est inclus, soit "Terreur dans le Chinatown".

Site Web officiel

Paroles de chansons



Discographie





LIVE, 1993 - 1998 (2003)

Passe-moé la puck - La rue principale - Juste une p'tite nuite -

Maudit qu'le monde est beau - Julie - La traversée -

On va crever en attendant l'été (ou l'hiver) - Dédé - Mauvais caractère -

Bon yeu - Le pouding à l'arsenic - Hong Kong blues -

J'suis snob - Tassez-vous de d'là -



Les années 1992 - 1995 (17 avril 2001)

La rue principale - Passe-moé la puck - Julie -

Maudit qu'le monde est beau - Je chante comme une casserole - La traversée -

La chanson du scorpion - Dédé - BonYeu -

La p'tite bebitte - Astrocetomique - On va crever en attendant l'été (ou l'hiver) -

Ain't Givin' Up - Séropositif boogie -

Mauvais caractère - Juste une p'tite nuite -





Retour à l'index