Retour à l'index


Sylvie Cobo




Certains l'ont connue sous le pseudonyme de La Baronne, c'est effectivement sous ce nom que je l'ai entendue pour la première fois au Coup de Coeur Francophone en 2002. Depuis ce jour, elle s'est établie au Québec et nous présente maintenant un premier album en sol d'Amérique.

Son style est flamboyant et, avouons-le, ce n'est pas souvent qu'une femme non seulement joue de la batterie mais en plus qu'elle chante. Non seulement elle chante, mais c'est une vraie bête de scène car c'est là qu'elle arrive à mettre en valeur toute la gamme de son talent.

Son nouveau disque puise dans le rock pour créer des tableaux uniques sous des thèmes aussi variés que la consommation (Fin de saison), l'absence de l'autre (Toi parti), la poésie (La belle noyée), la jalousie (Dentelles), etc. Mélange d'intensité et de légèreté, ses textes arrivent à toucher dans le mille tout en conservant une bonne dose d'émotion.

La réalisation a été confiée à Charles Papasoff alors que les textes sont presque tous de Sylvie (à l'exception de Je change de rime par Anne Sylvestre). Les musiques sont de Matt Herskowitz qui travaille avec Sylvie depuis son arrivée au pays. C'est différent et rudement bien fait.

Site MySpace Music

Site Alternatives

Site Poste d'écoute, chansons à écouter


Albums Année En Collection
Sylvie Cobo 2005 Oui


Retour à l'index