Retour à l'index


Mario Chenart




Auteur, compositeur et interprète, né en 1961, originaire de Lévis, Mario est pratiquement plus connu en Europe qu'au Québec. En fait je l'ai entendu pour la première fois dans un magasin de musique en France, tout en me demandant qui était ce chanteur à l'accent québécois, mais dont je ne reconnaissais pas la voix. Disons que j'en ai appris un peu plus depuis: guitariste émérite, et parolier inspiré, Mario nous offre des chansons critiques de notre société sans tomber dans le mélo.

Pour la petite histoire, Mario a été lauréat du Festival de Granby (1990), a lancé un premier album en 1992, a participé à l'écriture des albums de Marie-Denise Pelletier et Suroît (1996-1997), avant de lancer son album le plus connu, Boucler le siècle en 1997. Cet album lui aura valu le prix Félix de l'auteur compositeur de l'année en 1998, et un succès top 10 au palmarès avec G7, où il nous dévoile ses préoccupations, "...G7..je veux le bien du monde... et je le prends !..."

C'est justement cet album qui lui vaudra de faire plusieurs tournées en Europe ainsi que l'obtention du prix Québec Wallonie Bruxelles. Au fil des ans, on aura pu l'entendre en France, en Belgique, aux États-Unis, en Afrique, ainsi qu'au Canada (Ontario, Yukon, Nouveau-Brunswick, Manitoba, Saskatchewan et Québec).

En 2004, après plus de 6 années d'absence, il lance J'ai pas dit mon premier mot qui fait suite, malgré les années, au précédent album et prouve encore les grand talents de parolier et de compositeur de Mario. Cette fois-ci, il aborde des sujets plus personnels, que ce soit sur J'ai pas dit mon premier mot, la chanson-titre qui traite de la naissance de sa fille, Mes années quarante, qui fait référence au passage obligé de cette étape au mi-temps de sa vie, Ca tombe bien, qui traite de la vigueur nécessaire à surmonter les obstacles qui pimentent la vie de l'adulte comme de l'enfant.

Des reprises de Sylvain Lelièvre (Le drop-out), Pierre Flynn (Le retour) et Bernard Lavilliers (If) s'ajoutent aux huit chansons originales dont certaines résultent de collaborations avec Alain Leblanc, le compositeur attitré de Jean-Pierre Ferland, Robert Léger (Beau Dommage), Alain Massé et J.-J. Nyssens. Notons aussi un magnifique duo avec Judi Richards, Comment tu fais, une chanson qui traite de sérénité avec des textes superbes.

On peut parler d'un album qui a bien mûri, qui offre des musiques où priment naturellement les guitares mais laissant aussi la place à de belles incursions de trompette et de violoncelle. Des textes à la fois poétiques et ludiques, des sujets aussi universels que la naissance, la résilience, le passage des ans et les travers de la société, Mario signe encore une fois un album qui fera sa marque.

Autres reportages QuébecPop



Albums Année En Collection
Chenart 1992  Non
Boucler Le Siècle 1997  Oui
J'ai pas dit mon premier mot 2004 Oui


Retour à l'index