Retour à l'index


Caïman Fu




Groupe formé des guitaristes Nicolas Grimard et Yves Manseau, du bassiste yougoslave Igor Bartula, du batteur Pascal Gingras et de l'auteure interprète Isabelle Blais.

Si ce dernier nom ne vous est pas inconnu, c'est qu'Isabelle cumule la carrière de chanteuse avec celles d'actrice et de comédienne. On a pu la voir entre autres dans les séries télévisées Willie et 2 frères ainsi que dans les films Un crabe dans la tête, Moïse - L'affaire Roch Thériault, Québec-Montréal et Les invasions barbares, sans compter ses multiples apparitions au théâtre.

C'est aux Francofolies 2002 que j'ai découvert ce groupe qui nous offre une musique pop-rock créative, pour ne pas dire mystifiante, sur laquelle se greffent les textes d'Isabelle qui les rend très bien sur scène. En fait, elle donne l'impression de vivre ses textes, elle entre dans ses personnages comme elle le ferait pour un rôle au cinéma. Récemment, ils enregistraient un album démo (une sorte de carte de visite) live au Café Bistrot Va-et-vient de la rue Notre-Dame, dont ils ont tiré un nombre limité de copies pour permettre de faire connaître leur travail.

J'ai eu l'occasion de m'entretenir avec Isabelle, histoire d'en connaître un peu plus sur les origines du groupe. Ce sont les guitaristes Nicolas Grimard et Yves Manseau qui lancent l'aventure dans leur Trois-Rivières natal. Isabelle qui est alors encore au CEGEP se joint à eux régulièrement pour donner des spectacles, plus axés sur la musique et les incursions vocales que sur des chansons traditionnelles.

Isabelle débarque ensuite à Montréal et perd le groupe de vue pendant un bon moment. Pendant ce temps, le bassiste Igor Bartula émigre de Bosnie et est amené à travailler avec les deux guitaristes. Tout ce beau monde se retrouve éventuellement à Montréal alors qu'Igor fait aussi partie du groupe Saoroma (Les Gitans de Sarajevo), spécialistes de la musique tzigane.

Isabelle rejoint le groupe sensiblement au même moment, puis c'est au tour du batteur Pascal Gingras (Kidmental) de quitter son groupe (Caféine) pour devenir le cinquième membre du groupe. C'est donc à l'automne 2000 que le groupe se met à travailler sérieusement leurs musiques sur lesquelles Isabelle ajoute les textes.

Depuis, les événements s'enchaînent, leur prestation au Va et Vient donne lieu à ce premier album dont je parlais plus haut, ce qui leur ouvre les portes des Francofolies 2002 et du Festival d'Art Vocal de Trois-Rivières, une sorte de retour aux sources. Je vous offre un extrait de la chanson "Le doute (on dirait)".

En novembre 2002, le groupe se produisait dans le cadre du Coup de Coeur Francophone à l'Escogriffe de la rue St-Denis. Une autre excellente prestation du groupe devant une salle comble où plus de la moitié des gens étaient debout. A écouter les gens autour de moi, ils se sont fait de nouveaux adeptes. Les quatre excellents musiciens étaient particulièrement tight, et nous ont offert un bon rock solide qui déménage. Isabelle semblait aussi très en forme et donnait toujours autant de corps à ses interprétations.

En 2003, le groupe lance un premier véritable album studio reprenant la majorité des pièces de l'album live et quelques nouvelles. Après plusieurs prestations en province lors d'une tournée du ROSEQ en 2004, il reprennent la route du studio en 2005 pour aboutir avec leur album le plus achevé à date, Les charmes du quotidien. Cette-fois-ci, Pascal Gingras ne fait plus partie du groupe qui se retrouve sans batteur officiel.

L'album regroupe 13 pièces touchant diverses facettes musicales. La première pièce, Bouhoutime, surprend avec son style swing jazzé teinté de cuivres, ce qui lui donne une ambiance de cabaret passablement différent du matériel habituel du groupe. La pièce suivante, Continuer son chemin, donne plutôt dans le rock solide et met de l'avant une texte portant sur la détermination, alors que la pièce titre Les charmes du quotidien donne dans le style tango. Trois chansons, trois styles musicaux différents, voilà qui donne le ton à l'album dont la trame de fond est une courtepointe d'ambiances diverses reliées entre elles par la fort jolie voix d'Isabelle et sa capacité d'interprétation.

Le groupe comprend toujours les trois musiciens qui en forment le noyau créatif, soient Igor Bartula (basse), Nicolas Grimard (guitare) et Yves Manseau (guitare). On retrouve beaucoup de cuivres, merci aux musiciens invités Jacques Séguin et Serge Arsenault, et quelques instruments à cordes dont le violon de Frédéric Lambert et le violoncelle d'Anne-Marie Leblanc. La réalisation a été confiée à Frédéric Pellerin pour l'étiquette de disques Voxtone.

Tous les textes sont d'Isabelle, si on fait exception de la pièce C'est pas d'ma faute écrite en collaboration avec Stéphane Massicotte. Les sujets sont divers, allant de la prise de conscience (A deux mille ans d'ici), le cheminement personnel (Continuer son chemin), le côté positif de la vie (Les charmes du quotidien, Wow), le spleen (Pourquoi l'ennui ?, My friend knows) et la quête de liberté (C'est pas d'ma faute). On retrouve donc quelques textes en anglais, langue dans laquelle Isabelle se débrouille bien, pour un album majoritairement francophone.

Autres reportages, Québec Pop

Site Bande a Part

Site Web Officiel



Albums Année En Collection
Va-et-vient LIVE (démo) 2002 Oui
Caïman Fu 2003 Oui
Les charmes du quotidien 2005 Oui


Retour à l'index