Retour à l'index


Stéphane Coté




Auteur, compositeur et interprète, né le 4 septembre 1971, c'est en 1996 que Stéphane décide d'offrir ses compositions au grand public, après avoir écouté et s'être laissé influencer par les Brassens, Renaud, Souchon, Charlebois, Vigneault et Leclerc.

Il s'inscrit d'abord au Festival de la chanson de Granby où il atteint la semi-finale puis, en 1997, au Festival de musique de St-Ambroise où il atteint la finale. En 1998, il fait celui de Petite Vallée où il remporte le prix du public. Il y revient en 1999, cette fois pour remporter le prix d'auteur, compositeur et interprète.

Suite à ses participations à ces différents concours, il a eu la chance de participer à des ateliers de formation avec Marie-Claire Séguin, Jean-Pierre Brouillé, Robert Léger (Beau Dommage), Marc Bélanger et Lise Vaillancourt.

En 1999, il participe au Coup de Coeur Francophone lors d'un spectacle hommage intitulé "Petite-Vallée remonte le fleuve". En 2000, en plus de tourner au Québec, il se rend en Belgique (Namur), en Suisse (Pully) et en France (Paris, St-Malo) pour participer à différents Festivals.

Poursuivant en 2001, il fait Petite-Vallée mais dans le cadre des spectacles du festival, puis à nouveau le Coup de Coeur Francophone, cette fois en tête d'affiche. C'est aussi cette année qu'en compagnie de l'excellent Simon Proulx à la guitare et aux arrangements, il nous offre son premier album intitulé Rue des Balivernes. Bien que peu connu à Montréal, il obtient passablement de temps d'antenne à la radio dans la région de Québec où son album a tenu les premières places des palmarès publiés par les postes de radio.

Je compare un peu son style à celui de Lynda Lemay puisqu'il sait nous émouvoir en traitant du quotidien, ce qu'il fait parfois de façon humoristique et ironique. Il a par contre un petit côté fabuleux et poétique qui le distingue de cette dernière.

Par la suite, Stéphane a remporté deux prix lors de l'édition 2002 de la bourse Rideau, soit le prix "Acadie - Rideau" et le prix "Interprétation" remis par l'Office Franco Québécois de la Jeunesse. De belles récompenses qui soulignent la qualité de son interprétation et de sa poésie.

Lors de notre rencontre, il arrivait tout droit de France, où il avait donné un spectacle à Lievin et ensuite participé du Festival de Marne. Lors de ce dernier festival, il faisait partie du volet québécois avec les Edgar Bori, Robert Charlebois, Michel Rivard et Richard Desjardins.

Lors du spectacle auquel j'ai assisté, il était précédé de la talentueuse Amélie Veille qui avait bien préparé le public à la poésie de Stéphane. Très à l'aise devant le public, il introduit chaque chanson avec un humour et une finesse bien à lui. Il a fait plusieurs pièces de son album et a su séduire le public par la qualité des musiques, des textes, et de l'interprétation.Il vaut la peine de mentionner l'aide et le coaching qu'il a obtenus de Gilles Vigneault et de Marie-Claire Séguin pour l'aider à se démarquer, et ce pour notre plus grand plaisir.

Finalement, après 5 ans d'attente, Stéphane nous offre un deuxième album très solide à l'automne 2006. Intitulé Le cirque du temps, l'album a été réalisé avec l'aide de Réjean Bouchard et est lancé sur l'étiquette des Productions de l'Onde d'Edgar Bori. La poésie de Stéphane est toujours présente mais on sent un besoin de produire un son plus moderne et accrocheur. L'amalgame est savoureux et cet album sera certainement l'un de mes favoris de l'année. Je retiens entre autres la chanson Le temps qui devrait faire craquer le grand public.

A découvrir absolument !

Autres reportages, QuébecPop

Site Web Officiel




Discographie





LE CIRQUE DU TEMPS (2006)

Semaine - Le temps -

Le cirque - Bout de voyage -

Hommage - Par hasard - Racines -







Les nouvelles

Intro - Des nouvelles - Des larmes et des rires -

Étranger - Jusqu'au dernier soupir - Intro Bon pied -

Bon pied - Mes préférences - Rouge, rose -

Sortie - Les rendez-vous - Refuge -

La destinée - Longue vie .





Retour à l'index