Retour à l'index


Daniel Boyer




Daniel BoyerAuteur, compositeur et interprète québécois, il a habité la ville de Lachine pendant la majeure partie de sa vie, avant de s'installer en France en 1995. Son premier album intitulé Sans cible a été réalisé par Louis Valois, ancien bassiste du groupe Harmonium, alors que la femme de ce dernier (Monique Fauteux qui faisait aussi partie d'Harmonium) a travaillé comme choriste sur son plus récent album Chansons sorties des limbes.

Dans ses chansons, Daniel marie habilement drame et humour, réalité et fiction. Se considérant comme un « cinéaste sans caméra », il jongle avec les mots et les notes en explorant tout les styles musicaux, ou presque !

Guitariste classique de formation, il est à l'origine de nombreux projets musicaux. Il a participé à la fondation et à la direction de trois groupes qui sont Nous autres, Driam et Rêvassons. Avec eux, il a fait plusieurs concours et de nombreuses tournées.

En solo, il lance l'album Sans cible en 1991, un doux mélange rock, de nostalgie et humour. On en extrait un premier vidéo-clip de la chanson Je sais qu'elle est là qui sera diffusé à travers tout le Québec sur la chaîne Musique plus, ainsi que sur plusieurs stations privées. On le voit ensuite à la télé et on l'entend à la radio, notamment aux émissions Multi-piste, TLV9, Les démons du midi, etc.

On le voit sur plusieurs scènes dans les régions du Québec et il chante en première partie de Richard Séguin, devant 10,000 spectateurs, accompagné par cinq musiciens et de deux choristes. Il poursuivra en créant son propre spectacle à la salle Henri-Lemieux à la ville de Lasalle, avant de donner un chaleureux récital au profit de la fondation pour l'autisme en 1993, en présence de l'auteur compositeur Raymond Lévesque et de plusieurs comédiens.

Il a composé pour d'autres interprètes, notamment Monique Fauteux, Sylvie Bernard, Lina Boudreau et Hélène Thibault, paroles et musiques. A l'été 94, il réalise une tournée en France, au Havre, à Lyon, Bellegarde, Gex et La Rochelle suivent. Il lance ensuite l'album Les doigts, une réalisation de Richard Addison (Lachine / Québec) et une production de Geneviève Batiat (Lyon / France). Une nouvelle tournée s'ensuit en France, en Autriche et en Allemagne. En 1999, Daniel Boyer rencontre le musicien et compositeur renommé Claude Engel, et le réputé producteur, propriétaire du studio La Frette, Olivier Bloch-Lainé. Tous deux reconnaissent immédiatement en Daniel Boyer un talent rare. Ils s'impliquent dès lors à construire autour de lui une équipe de choc afin de pré-enregistrer 2 titres clés Déesse de courageet L'été de mes douze ans. Il lance finalement Chansons sorties des limbes en 2006, un magnifique album que j'ai maintenant dans ma collection.

Site de Monsieur Biographie



Discographie







Sans cible

1991

Cet album n'est pas en collection



Les doigts

1995

Cet album n'est pas en collection



Chansons sorties des limbes

2006

Album collection





Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault






Retour à l'index


/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\/\