Retour à l'index


Carl Bastien




Carl BastienJe connais Carl Bastien surtout à cause de son implication avec Daniel Bélanger alors qu'il a co-réalisé son dernier album, l'excellent "Rêver mieux". Carl a aussi accompagné Daniel au piano et à la guitare lors de la tournée de spectacles tirée de cet album, faisant équipe avec Ariane Moffatt pour l'occasion.

Pour comprendre qui est Carl Bastien, il faut savoir qu'il a suivi une formation en musique au cégep de Trois-Rivières à la fin des années 80. Tout ce qui a rapport aux techniques d'enregistrement le passionne et il met beaucoup de son temps à faire l'apprentissage de nouvelles techniques qu'il a pu mettre en valeur sur l'album de Bélanger bien sûr, mais aussi sur ceux de Dumas, D'Ariane Moffat, de Freeworm, de Richard Petit et de Polly Esther.

Originaire de l'outaouais, il débarque à Montréal en 1992 et se met à jouer dans les bars de blues de la métropole. Recruté comme claviériste pour Jean Leloup en 1999, il commencera sa carrière de mixeur, arrangeur et réalisateur sur un album du DJ Kid Koala. Par la suite, s'enchaînent les rencontres avec les artistes mentionnés plus haut et il devient l'un des réalisateurs les mieux cotés du Québec.

En parallèle avec son implication dans les projets des autres, Carl travaille ses propres musiques, ce qui le mènera à sortir un album concept en octobre 2003, sous le nom de "Stone County Players". Intitulé "Extra Lovin'", l'album en question permet à Carl de mettre en relief les différents styles musicaux qui l'ont influencé, de Pink Floyd à David Bowie, avec les capacités technologiques d'aujourd'hui.

Entouré de musiciens de haut calibre comme Justin Allard, David Hugues et Jocelyn Tellier, il repousse les barrières entre les instruments traditionnels et l'électronique, ce qui nous rappelle certains précurseurs des années 70 dont il est l'habile héritier. L'album s'ouvre sur la magnifique pièce Stand up qui nous séduit par son introduction mélangeant habilement guitare acoustique et boucles électroniques, pour ensuite nous faire découvrir la voix de Bastien sur un fond de piano bien accrocheur.

Chaque pièce apporte sa diversité dans une enveloppe musicale qui n'a pas de limites, la steel guitar de Rick Haworth dans Extra lovin', la voix Ariane Moffatt dans Sunshine, les loops synthétiques dans The wave, la voix de Daniel Bélanger dans Revival, presqu'une ode au son des années 60, le gros rock à la B3 de Don't miss you anymore, etc.

En 2004, Carl s'associe à nouveau avec Steve Dumas pour composer la bande sonore du premier film de l'ex-RBO Yves P. Pelletier, intitulé Les aimants. On y retrouve aussi la jolie voix d'Isabelle Blais (Caïman Fu) et une chanson drôlement entraînante intitulée Tu m'aimes ou tu mens.

Site Web Officiel



Discographie





Stone County Players - Extra lovin'(2003, album collection, Audiogramv - ADCD10200)

Soundcheck Jam - Don't Miss You Anymore (Part II) - Klaus Braun Intermezzo no.3 -

Esperar - Contento - Vaylz -

Klaus Braun Intermezzo no.4 - Très très vite #3 - Rehell / Doctor MS-IO / Trident (reel out)






Les Aimants (bande sonore du film - 28 septembre 2004 sur Jkp Musique #Jkpcd59012004)

Doux désir - Les fiancés frigides - Tu m'aimes ou tu mens -

La comtesse aux gants verts - Je t'imagine - Valmont -

Je déteste décembre - Paxil - Suite madame Bleau -

Tiger Lili - Les aveux - Le pouvoir des aimants - L'hiver






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault







Retour à l'index