Retour à l'index


Anick




AnickGroupe rock formé d'Anick Dorais (guitare & voix), Mathieu Théberge (batterie) et Nicolas Fortier (basse). Le groupe a aussi compté dans ses rangs Martin Marcotte (guitare), Mathieu Lessard (guitare) et Bruno Desnoyers (basse).

La formation voit le jour à Québec au printemps 1998 grâce à l'auteure, compositrice et interprète Anick Dorais. Leur deuxième album, celui que je possède, a été produit suite à leur victoire au concours La virée chaos phonk 2000. Le mini-album de trois titres commence doucement avec l'intro de la pièce Unrealworld mais ce n'est que temporaire, au bout de 40 secondes, le band embarque dans un rock torride pour appuyer les textes acidulés d'Anick. Les textes de l'album sont en anglais mais Anick nous promet que le prochain CD (qui devrait voir le jour fin 2005) sera moitié anglais et moitié français.

De ce prochain album justement, j'ai pu entendre les pièces Karaktère (une première en français) et Mary (en pré-production). On reste dans le rock lourd mais sans aller dans le son outrancier qui enterre tous les textes. Parce que les textes d'Anick, revendicateurs et directs, méritent d'être entendus... ils lancent à la face du monde l'opinion que les jeunes de sa génération ont de notre société en général.

Le rock lourd d'Anick prend sa source dans le rock alternatif et progressif tout en ne ménageant pas les arrangements créatifs. Selon Anick, "...la musique fusionne hargne et sensibilité dans l'esprit de transmettre une énergie communicative en réaction. La chanteuse connaît le pouvoir des mots, ses textes sont dénonciateurs et enflammés....".

En 2006, le groupe lance finalement un premier album complet. Anick écrit des textes qui ne sont pas reposants et qui reflètent sa vision d'une société qui n'est pas toujours rose. Les musiques sont aussi violentes que les textes, mais dans le bon sens. Elles permettent de saisir le message et de sentir l'urgence de la démarche. J'aime beaucoup la première chanson intitulée Karactère qui donne le ton au disque. La pochette futuriste est très belle et est signée Pierre Bourgeault.

L'énergie d'Anick ne se dément pas et je respecte beaucoup sa démarche. Sur scène, c'est très punk rock, ce qui est un peu rough pour mes oreilles de cinquantenaire mais je sais reconnaître l'intensité et l'humanité de la chanteuse. Sur disque c'est juste au bon niveau pour moi, et Katarak se laisse fort bien écouter.

ANICK représente avantageusement le rock de la vieille capitale !


Site Web officiel





Kasmikase

1999

Album n'est pas en collection



The brick

2001

Album collection



Katarak

2006

Album collection





Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Gilles Dussault


Retour à l'index