Retour à l'index



Akalmi




Groupe originaire de la région de Québec, formé de Noël Gauthier (voix), Yan Gelly (batterie), Samuel Poirier (basse) et Eric St-Pierre (guitares).
Aux dernières nouvelles, Bruno Tanguay s'est aussi joint au groupe en tant que second guitariste.

Chaque membre du groupe amène un background différent, Noël Gauthier a fait partie des groupes Heresist (punk), Rupture (rock alternatif) et Totem (rock alternatif). Eric St-Pierre de son côté a fait partie de E8P (expérimental), Heresist (punk), In Ritual (métal), Lisp (rock alternatif) et Darkside (rock). Yan Gelly était de Les Traces de Break (rock), Les Cravates Malpropres (pop) et Sweet Belley. Samuel Poirier a joué avec Le Guitaragiste et Les Plombiers (folk/jazz), Déconcriss Trio (électro/jazz et Red Lodge (progressif). Pour terminer, Bruno Tanguay était de Déconcriss Trio (électro/jazz) et Red Lodge (progressif).

Il est évident qu'avec les différences influences musicales des différents membres, leur musique doit concilier un nombre important de tendances pour fusionner en un style qui leur est propre. Sur leur premier intitulé Dur septembre, le groupe est assisté de Liliane Audet aux voix, ce qui donne un côté plus poétique à leur travail qui puise tout de même dans le rock lourd mais avec beaucoup de musicalité et d'arrangements. L'ensemble possède une texture éclectique et progressive qui n'est pas sans nous rappeler les bons groupes de rock des années 70.

L'album s'écoute d'un traite et chaque pièce possède sa propre entité: l'entrée en matière se fait sur Après la tempête avec un fond de guitare et la belle voix de Liliane Audet, pour ensuite exploser sur E.N.F.I.N. qui est plus lourd et nous introduit à la voix de Noël Gauthier avec toujours celle de Liliane en filigrane. S'enchaînent ensuite les différentes pièces de l'album qui mettent naturellement les guitares en vedette dont Personne n'y échappe, (Corp) Éphémère (une de mes préférées), Léthargie, La trêve, Sleep awake (une autre de mes préférées) et L'apaisement.

Pour un premier album, je trouve que les membres du groupe font preuve d'une belle maturité et n'essaient pas de nous en mettre plein les tympans. J'ai été agréablement surpris par leur matériel et j'ai bien l'intention de les voir sur scène très bientôt.

Autres reportages QuébecPop








Dur septembre

2004

L'album n'est pas en collection






Recherchiste: Jean-Marie Tremblay
Conception: Jean-Marie Tremblay
En souvenir: Gilles Dussault 1945-2013




Retour à l'index